6 décembre 2022
spot_img
Accueil360°Pourquoi nos femmes se sont-elles fâchées avec le Kerdoun ?

Pourquoi nos femmes se sont-elles fâchées avec le Kerdoun ?

 
Combien sont les femmes algériennes et autres d’Afrique du Nord qui n’ont connu que le Kerdoun, ce ruban traditionnel, pour donner un aspect lisse à leurs cheveux ?
C’était bien ce temps où nos femmes ne comptaient que sur cette méthode ancestrale transmise, comme un art, de mère en fille pour avoir un lissage naturel, sans utilisation d’appareils électrique et tout en procurant une sensation d’extrême douceur à leurs cheveux. Qu’elles aient des cheveux bouclés, ondulés ou frisottant, le Kardoun faisait toujours l’affaire comme dirait l’autre.
Grâce à sa composition en coton qui lui assure une durée de vie presque illimité, le Kerdoun préservait, d’une efficacité incroyable et sans le moindre coût, les longs cheveux des plis, nœuds et des fourches.
L’avantage non négligeable du kardoun est qu’il peut être utilisé sans aucune restriction et sans contre-indication sachant que les gamines faisaient même très tôt usage. Les bienfaits de cette technique sans chaleur et entièrement naturelle étaient bien évidents aux yeux de nous tous qui découvrions, au petit matin, la beauté sublime de cette chevelure que le kerdoun a soigneusement gardé enroulé toute la nuit.
De nos jours, toutes les femmes semblent irrémédiablement renoncer à cette ancienne pratique connue pour sa méthode 100% naturelle et son assurance 100% d’avoir une crinière lisse et soyeuse.
Comme on s’est poliment mêlé des affaires de femmes, ne devrions-nous pas, au préalable, leur poser gentiment cette unique question avec l’espoir qu’elles nous répondent franchement ?
Alors, pourquoi vous vous êtes fâchées avec le sympathique Kerdoun ?
 
Yazid Sadat
ARTICLES SIMILAIRES

4 Commentaires

  1. Je pense qu’on revient bien au temps de ce fameux Akerdoune pour des raisons bien sérieuses et surtout bénéfiques. Lynda M

  2. Parcequ’on est en 2022?
    Tout ce qu’on a connu ne reviendra jamais sinon ça s’appelle aussi Nostalgie 🙂

  3. les styles des coupes de cheveux changent toutes les decades. Les cheveux que ce soit ceux d’une femme ou ceux d’un homme font partie de la beaute de l’etre humain malheureusement de ce cote la, la moitie des Algeriens ne sont pas gattes par la nature.

  4. ce ruban de tissus traditionnel qui n’est pas dénué de charme , est un des symbole de la culture nord-africaine on devrait le mettre au patrimoine mondiale de l’humanité!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Zitout, Aboud et Boukhors condamnés à 20 ans de prison ferme

Le tribunal criminel de première instance de Dar El Beida (Alger) a condamné, jeudi, par contumace, Mohamed Zitout, Hicham Aboud et Amir Boukhors dit...

Les plus populaires

Commentaires récents