13 août 2022
spot_img
AccueilMise en avantPrésidentielle française : 25,48% de taux de participation à midi

Présidentielle française : 25,48% de taux de participation à midi

Présidentielle

Les Français sont appelés aux urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle ce 10 avril 2022. Ce scrutin comporte de nombreuses inconnues tant il intervient dans un contexte compliqué.

Un recul de trois points par rapport à 2017. Le taux de participation au premier tour de l’élection présidentielle atteint 25,48% à midi dimanche 10 avril, selon les chiffres officiels communiqués par le ministère de l’Intérieur. A titre de comparaison, en 2017, le taux de participation au premier tour à la mi-journée était de 28,54%. En 2002 à la même heure, il était de 21,4%, un record d’abstention pour un scrutin présidentiel sur les vingt dernières années. Suivez sur franceinfo et en direct cette journée de scrutin partout en France.

Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou, Fabien Roussel, Jean Lassalle et Emmanuel Macron ont voté dimanche. Les cinq candidats ont voté hors de la région parisienne dimanche matin. Le candidat de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a voté dans une école de sa circonscription à Marseille (Bouches-du-Rhône), le candidat du Nouveau parti anticapitaliste, Philippe Poutou, s’est rendu à Bordeaux (Gironde), Marine Le Pen (Rassemblement national) à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Fabien Roussel (Parti communiste) à Saint-Amand-les-Eaux (Nord), Jean Lassalle (Résistons) à Lourdios-Ichère (Pyrénées-Atlantiques) et Emmanuel Macron (En Marche) a voté au Touquet (Pas-de-Calais).

Anne Hidalgo, Valérie Pécresse, Nathalie Arthaud, Nicolas Dupont-Aignan, Yannick Jadot et Eric Zemmour ont voté en région parisienne. La maire socialiste de Paris et candidate à l’élection présidentielle, Anne Hidalgo, a été la première à placer son bulletin dans l’urne d’une école située dans le 15e arrondissement de Paris, dimanche vers 8h30. Puis ont suivi la candidate Les Républicains Valérie Pécresse à Vélizy-Villacoublay (Yvelines), Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) à Pantin (Seine-Seine-Denis), Eric Zemmour (Reconquête !) dans le 8e arrondissement de Paris, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) à Yerres (Essonne) et Yannick Jadot (Europe-Ecologie-Les-Verts) à Paris..

- Advertisement -

 Les ex-présidents ont voté pour le premier tour. Nicolas Sarkozy et François Hollande se sont rendus aux urnes, dimanche matin. Nicolas Sarkozy s’est déplacé dans le 16e arrondissement de Paris. Quant à François Hollande, fidèle à ses habitudes, il est allé voter dans sons fief à Tulle (Corrèze).

Quelque 48,7 millions d’électeurs sont appelés aux urnes, un nombre en augmentation par rapport aux élections régionales et départementales de l’an dernier.

 Vers une abstention record ?

Tous les ingrédients d’un mauvais cocktail politique sont en effet réunis : l’abstention qui pourrait être très importante, brouillant toutes les prévisions et faisant du scrutin de dimanche une équation à mille inconnues ; la confusion politique grandissante, qui laisse une partie des électeurs, notamment à gauche, déboussolés et incertains de leur vote ; la poussée toujours plus forte de l’extrême droite, et sa banalisation désormais absolue dans le débat public. Soit le terreau le plus fertile pour aboutir, si on n’y prenait pas garde, au scénario du pire à l’issue du second tour.

Les spécialistes sont nombreux à craindre que le record d’abstention du 21 avril 2002 (28,4%), le plus haut niveau jamais enregistré pour le premier tour d’une élection présidentielle, puisse être battu, soit bien plus qu’en 2017 (22,2%) qui n’était déjà pas un bon cru. Cette année, la cristallisation du vote se fait en effet beaucoup plus tardivement que lors des précédents scrutins.

Avec agences

ARTICLES SIMILAIRES

2 Commentaires

  1. Iben moua jusqu’à midi je me tâtais encore, hachakoum, pour décider de voter ou non. Mais sans aucun enthousiasme j’ai fini par me décider.

    Si je n’écoutais que la raison, pour empêcher que  »l’autre » arrive au pouvoir , la mort dans l’âme j’aurais voté Macron au risque de le regretter amèrement. Mais là c’est du chantage à l’extrême droite tout simplement.Alors, quand j’ai vu que celui-ci , obnubilé par ses idées ultra-libérales, persistant avec son mépris arrogant pour les classes populaires, je n’ai pu m’y résoudre. Il veut à tout prix ignorer que l’Etat est là pour faire le gendarme et éviter que les gros mangent les petits ainsi que pour veiller à une répartition pas trop inégale et injuste des revenus du pays. Lui il n’a de règle que la théorie du ruissellement : laisser les plus malins et les plus voraces s’en mettre plein les fouilles et quand leurs poches seront pleines à craquer ça débordera mécaniquement sur les sans-dents. Et si ça ne marche pas c’est que les poches des plus riches ne sont pas suffisamment pleines il faut leur rajouter de l’argent. Il est totalement indifférent à la souffrance des gens. On lui dit : on a mal, on souffre, il répond :  vous ne souffrez pas vous le croyez seulement.Arrêtez de vous faire croire que vous ne gagnez pas assez !

    Voila comment il a ouvert la voie à Marine qui, elle, plus populiste que jamais , a choisi comme thème électoral dominant le pouvoir d’achat. Pendant qu’elle fait tout pour se rendre sympathique lui s’acharne à se faire haïr.

    Alors, comme dab, je suis revenu à mes principes. Au bureau de vote sans illusions , j’ai pris deux bulletins , un de cœur et un autre de raison. Fabien Roussel et Mélencbon, et j’ai voté utile, sans illusion pour le second.

    Et dimanche prochain, bi idni Allah, même si mon abstention déclenchera la fureur des éléments et qu’il tombe des grenouilles , des crocodiles, ou des enclumes les sept prochaines années, je reste à la maison.

    Sauf si ….

    • a part pleurnicher vous ne savez rien faire , j’espère que Macron va vous faire voir de tous les couleurs, vous méritez pire d’ailleurs , vous n’êtes qu’une bande de pleurnicheurs qui ne valent pas un crachat

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Mesloub honore Messaoudene Mustapha, membre fondateur du MCA

  À l’occasion de l’organisation du tournoi de football qui se déroule présentement au village de Mesloub (Mekla) pour rendre hommage aux victimes de la...

Les plus populaires

Commentaires récents