23 juin 2024
spot_img
AccueilA la uneRabah Saadane (78 ans) nommé coordinateur général du collège technique national

Rabah Saadane (78 ans) nommé coordinateur général du collège technique national

L’ancien sélectionneur national, Rabah Saadane, a été nommé Coordinateur général du collège technique national, a indiqué la Fédération algérienne (FAF) sur son site officiel.

Cette nomination intervient suite à la décision du président de la Fédération algérienne de football, Walid Sadi en concertation avec le directeur technique national, Ameur Mensoul, indique la FAF.

Il n’y a pas mieux que de faire du neuf avec du vieux. A 78 ans, Rabah Saadane est intronisé à la tête d’une institution importante du football national. Avec un chef de l’Etat, âgé de 79 ans, un président de sénat, 93 ans au compteur et un chef d’état-major qui cumule 79 années également, il est naturel que Saadane aspire à jouer un rôle dans les institutions nationale. Quant à la jeunesse, elle peut raser les murs ou choisir de prendre les rafiots pour l’Europe.

Bien entendu Rabah Saadane se réjouit par ce nouveau poste. «Je suis heureux de pouvoir servir une nouvelle fois mon pays. Je remercie encore une fois le président de la FAF, Walid Sadi pour sa confiance. Je serai honoré d’apporter mon expérience pour aider au développement du football algérien. L’installation de ce collège technique est une excellente chose pour notre football et tous ensemble on fera le nécessaire pour contribuer à sa progression», a déclaré le doyen des entraineurs algériens, Rabah Saadane.

Le collège technique national a tenu sa deuxième réunion, hier mardi, portée essentiellement sur la présentation du projet sur les dispositions réglementaires ainsi que sur la gestion des championnats des jeunes catégories pour la saison à venir.

- Advertisement -

Yacine K.

4 Commentaires

  1. Mis à part M. Saadane, c’est quoi la composition de ce collège technique?
    « Je serai honoré d’apporter mon expérience pour aider au développement du football algérien ». Pourtant, depuis le temps qu’il gravite dans l’orbite du football algérien, de développement il n’y a eu point. Pourquoi ça serait différent aujourd’hui? Ah! c’est vrai, c’est Walid Sadi qui est aujourd’hui président de la FAF. Ça change tout à ce qu’il paraît. En effet, un cadre de niveau universitaire, selon la définition de Hafidh Derradji, ne peut qu’aider au développement du football algérien à commencer par le traçage de lignes rouges en termes de souveraineté nationale face à des maillots floqués de la carte « ouahmia ». L’khsara ou nif semble être le crédo de la nouvelle FAF (de la nouvelle Algérie). Demandez aux supporters de Soustara, ils vous diront ce qu’ils en pensent.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents