3 décembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéRPK : le courage face à l'outrage 

RPK : le courage face à l’outrage 

DECLARATION

RPK : le courage face à l’outrage 

Hamou Boumedine, coordinateur du RPK arbitrairement emprisonné.

La déclaration politique des détenus de Kabylie interpelle l’opinion et particulièrement la classe politique démocratique qui semble en état de sidération devant la dérive répressive et l’arbitraire sans limites du régime. 

Ce courageux message venant du fond de la prison affirme en effet :

1- La légitimité de l’action politique et le bien-fondé en droit de l’expression pacifique des opinions dans le débat public. 

- Advertisement -

Alors que toutes les formes d’expression sont actuellement réprimées sur l’ensemble du territoire national, un degré supérieur dans l’innommable est atteint dans le cas de ces détenus, l’usage de ce droit à l’expression étant qualifié d’acte terroriste.

La banalisation d’une telle qualification pour des activités politiques pacifiques est en cours, dans l’indifférence quasi générale, et imprègne tous les segments de la société civile et politique. Plusieurs partis politiques de la clientèle du régime dont le FLN et le RND ont d’ailleurs, après avoir violé la souveraineté populaire, franchi allègrement le Rubicon en relayant la propagande mensongère du régime, sans qu’il n’y ait de réponse à la hauteur de cette forfaiture. 

Cette démarche menaçante donne le feu vert à la stratégie ciblant la Kabylie pour instaurer la terreur afin d’étouffer toute activité militante de quelque obédience qu’elle soit, malgré le pacifisme évident qui a toujours caractérisé les organisations kabyles.

En réponse à cette ignominie, rappelons le principe du droit démocratique à faire valoir toute proposition politique qui s’inscrit dans un cadre pacifique. 

2- La démonstration que l’union est possible quant l’essentiel est en jeu, dans le respect de la pluralité, incarnée par cette forte parole commune prise par des militants de divers courants politiques. 

3- Le refus d’instrumentalisation de la Kabylie par quelque partie que ce soit ou de servir d’otages pour des intérêts géopolitiques qui ne les concernent pas. Par ce message public, ces détenus ont eu l’intelligence de couper court aux éventuelles tentatives de manipulations habituelles de « dahdouhisation » de leur affaire. 

4- La continuité de leur combat et le maintien de leurs convictions politiques nourris par leur audace intellectuelle à l’origine d’une rénovation de la pensée politique démocratique en Algérie qui interroge sur ce qui fait nation et sur les formes de l’Etat. C’est une nouvelle génération de militants au souffle nouveau qui secoue les paresses qui se complaisent dans les vieux débats, en osant d’autres paradigmes prenant en compte la question existentielle de la Kabylie. 

C’est cette classe politique, s’inscrivant  dans la digne lignée des luttes pour les libertés de leurs aînés, qui incarne l’espoir pour la Kabylie et pour le pays et que le pouvoir a identifiée pour la  neutraliser.  

Cette déclaration lucide, d’une grande responsabilité a été jugée de façon éhontée et des propos inadmissibles ont été tenus par ceux qui, perdus dans des enjeux qui les dépassent, ou séduits par des dérives aventurières, n’ont pas hésité à attenter à l’honneur d’avocats et de militants qui sont en train de payer le prix fort leur engagement pour la Kabylie. 

Prenant la mesure de cet outrage majeur aux libertés, le RPK appelle les démocrates de tout bord à sortir de leur silence et à prendre leurs responsabilités face à cette affaire consternante d’arbitraire, qui interroge le cœur même de la question démocratique en Algérie.

Le 26 juillet 2021 

Pour le RPK, Malika Baraka 

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

La France est-elle raciste ?

Il a fallu d’un simple tweet d’Emmanuel Macron pour soulever un tollé quasi-général dans le monde arabe. Pourtant, le message en question se veut...

Les plus populaires

Commentaires récents