23 juin 2024
spot_img
Accueil360°Tebboune vire son conseiller chargé de la Direction générale du protocole pour...

Tebboune vire son conseiller chargé de la Direction générale du protocole pour « faute grave »

M. Abdelmadjid Tebboune a mis fin, mercredi, aux fonctions de M. Mohamed Bouakkaz, conseiller auprès du président de la République chargé de la Direction générale du protocole, indique un communiqué de la Présidence de la République

« Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a mis fin, ce jour, aux fonctions de M. Mohamed Bouakkaz, conseiller auprès du président de la République chargé de la Direction générale du protocole, pour fautes graves et manquement à la déontologie de la profession », lit-on dans le communiqué rendu public mercredi soir.

Aucun détail sur ce que sont ces « fautes graves » n’est avancé par la présidence.

Depuis deux semaines, Abdelmadjid Tebboune enchaîne les rencontres et sorties sur le terrain. A trois mois de la présidentielle, le chef de l’Etat entend imprimer un autre rythme à son premier marqué par la paralysie.

Il y a une semaine, il était à Khenchela. Ce week-end, il serait attendu à Tizi-Ouzou où il devrait inaugurer le nouveau stade Hocine Aït Ahmed qui va servir à la JS Kabylie. Par la même occasion, il est fort à parier qu’il pourrait faire des annonces, comme celle faite à Khenchela sur son intention de donner plus de prérogatives aux élus locaux.

- Advertisement -

Il ne faut pas oublier que sous ce vernis de tentative de redynamisation de la vie politique et économique, plus de 200 détenus d’opinion croupissent encore dans les prisons et toutes les libertés son confisquées. Un climat de terreur est imposé à la société. A ce propos, le chef de l’Etat reste diablement sourd aux appels et alertes des partis comme le PT, le RCD, le FFS quant à l’urgence de rétablir l’Etat de droit, le vrai.

La rédaction

2 Commentaires

  1. « … pour fautes graves ». Ledit conseiller a donc commis plusieurs fautes. En une seule journée/sortie de Tebboune? Un récidiviste? Quant à la nature des fautes qu’on lui reproche, ce n’est pas du tout des affaires du ghachi dont le seul rôle que Tebboune & Co lui reconnaissent consiste à se déplacer en masse le 7 septembre prochain pour faire acte de présence dans les bureaux de vote sans même avoir besoin de glisser son bulletin dans l’urne, le résultat étant déjà décidé d’avance par les seules personnes qui comptent vraiment.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents