3 février 2023
spot_img
AccueilIdéeTilisa n tmurt bnant ɣef tutlayt !

Tilisa n tmurt bnant ɣef tutlayt !

Peuple amazigh en colère

Tamawt : tiɣri n imeḥbas yeqqimen i laẓ ussan d wussan akken ad bedden izerfan di tmurt n Lezzayer, ur izmir ad tt-iɣumm yiwen. Adabu i yesbedden taɣdemt/justice d anzel ɣef tmurt, d acengu n izerfan, ur izmir ad iqqim d adabu n tmurt…

Ayen iḍerrun deg umaḍal ass-a gar Rrus, Marikan d Urupa ɣef tmurt n Ukraine issaweḍ ɣer talast n ṭṭrad ameqqran. D ayen ur iẓri yiwen anda i tezmer ad tessiweḍ taluft azekka. tamentilt/cause tamezwarut d asirem n unekcum n Ukraine deg ugraw n OTAN. D ayen ur iqbil Rrus, acku yugad ad taweḍ tezmer n OTAN ɣer talast-is.

Maca, illa wayen nniḍen, ugur nniḍen. Gar tmurt n Rrus akked Ukraine, tella tmurt n Donbass, anda i ssawalen tutlayt tarusit (1). Rrus issekcem tawekka deg-s akken azekka ad d-ternu ɣer tmurt n Rrus, am akken d-irna tamurt n Crimée di 2014. 

Asalu n Rrus iban : anda llan yemdanen yessawalen tarusit, d tamurt n Rrus !

- Advertisement -

Ugur yellan ass-a gar Rrus akked tmura n Utaram/Occident (Marikan, Urupa n utaram) ɣef unekcum n Ukraine deg ugraw n OTAN, d ayen ur iqbil Vladimir Poutine, akken ur as-tḍerru am tedyant iḍran di 2003 mi yella d aselway di laâḍil/interim : timura n Baltes/pays Baltes, tid i yellan ɣer talast-is, kecment d tirni deg ugraw n OTAN (2). 

Ass-a, Vladimir Poutine iẓra ur izmir ad ikcem timura-nni n Baltes acku tella din tezmert tameqqrant n OTAN, maca inebbec yal ass, si ddaw tmurt, s ufus n imezdaɣ-nni yessawalenn tarusit, akken azekka ad bḍun tamurt, ad rnun ɣer tmurt n Rrus.    

Tutlayt i tesseqdac tsertit, akken ad tekcem yiwet tmurt iǧehden ɣer tmurt nniḍen yellan ɣer talast-is, akken ad tesbur tacdaṭ i yimezdaɣ yessawalen tutlayt-is, mačči d ayen illan d amaynut deg umezruy.

Ṭṭrad amezwaru n Adolphe Hitler di 1938, si mi yezdi timura n Almanya akked Austria/Autriche acku yiwet tutlayt-nsent, d anekcum n wakal n Pologne/Polska, d tamurt n Sudètes (3)… akken ad d-issekcem imezdaɣ-is i yessawalen talmanit, d aḥric n Almanya (annexion des Sudetes). Ass-a akal-nni yedwel d akal n Almanya.

Ass-a, ugur yellan gar tmurt n Arménie akked Azerbaïdjan ɣef wakal n Haut-Karabagh (4), i yellan gar-asen, ur ifri ur iferru ; yal yiwen iikat ad issiḥel tamurt-nni, s wuzzal d ubarud, akked usgiǧi n imezdaɣ ur nessawal tutlayt n wa neɣ n win. Ṭṭrad aneggaru illa-d di 2020. Yal tama tcudd arkasen akken ad teẓẓiẓ tilisa azekka, akken ad tessihrew akal-is.

Tutlayt d tagejdit n tsertit

Amezruy n temhersa n lqern wis 18 deg umadal, ifka-d udem : yal tamurt iǧehden tewwet akken ad tekcem timura nniḍen, ad tečč yal asafar n tmurt-nni (ayen illan nnig tmurt d lminat n ddaw tmurt), ad terr imezdaɣ d aklan-is, taggara ad teseddu tutlayt-is di yal tamsalt n tmeddurt (tadbelt, aɣerbaz, tadamsa, …).

ɣas ass-a udem n temhersa ibeddel, maca iswi-is iqqim d win illan : d imečči n tmurt ur nezmir ad tbedd ɣef yiman-is. D tasuddest/stratégie kan i ibeddlen udem ; d tallit n tiḥḥerci.

Taârabt-tinneslemt di Tmazɣa

Tasertit n taârabt-tinneslemt di tmura tinselmin, d yiwet gar tsuddisin-nni. 

Tutlayt n taârabt tbedd d tagejdit di tsertit n ugraw n tmura taârabin (‘’ligue des Etats arabes’’). Mačci d ayen iffren, d ayen swayes tẓeggin isertiyen-is, yal tikkelt, ɣas ad as-sburren abernus n tinneslemt, n lumma, n ‘’lejdud n Mekka’’, akked wayen nniḍen akken ad seddun tasertit-nsen ɣer zdat.

Aɣerbaz n taârabt-tinneslemt issekcem takti n ‘’Lumma taârabt’’ armi ibeddel admeɣ n yemdanen, zdin ayen illan d laṣel akked wayen illan d idles : « sdduklen aseḥmu d userkem » !

Awal n Taleb Aḥmed Ibrahimi deg iseggasen n 1970 (« nous sommes des Berbères arabisés par l’islam »), issaweḍ tidderɣelt anda ur tḥellu.

D asalu-nni i yellan iteddu ass-a ɣer umur n isertiyen akked imussnawen n Tamazɣa. Amur ameqqran deg-sen i yudsen ugar ɣer tinneslemt/islamisme, d wid iṭṭfen tadbelt di Merruk, di Lezzayer neɣ di Tunes.

Tamuɣli-nsen tefra, tebrez : ulac tamaziɣt di Taferka Ugafa, ulac tutlayt d-ilulen si tinneslemt di tmurt n Tamzɣa (tutlayt dariǧa) si lqern wis 7 : yiwet (tamaziɣt) d tutlayt n ‘’el ǧahiliya’’, mačci d tutlayt n lumma, tayeḍ (darǧa) ur telli ur d-tennulfa. Issefk Tamazɣa n Massinissa ad tekkes isem-is, amezruy-is akked yidles-is, ad tefk azuɣer deffir tmura n Wagmuḍ (Saâudya, Qatar akked Limarat). Iḍelli d tamurt n Maser n Gamal Abdelnaser i yellan d aqerru n tsertit taârabt, akken taggara tutlayt taârabt ad tessihrew ; yuzen-aɣ-d tijlibin n iselmaden.

Ass-a, amur ameqqran n tedrimt n petrol n tmura n Wagmuḍ iteddu akken ad yaɣ isertiyen n Tmazɣa, akken ad aɣen awal, ad ddun deg ubrid i bɣan nitni (at wagmuḍ) di tsertit-nsen n taârabt-tinneslemt.

Asmi yeṭṭef adabu Ahmed Gaïd Salaḥ di 2019, izwar di tirza ɣer Abu Dhabi akken ad as-d-inin anta tasertit ara yeseddu di tmurt n Lezzayer. Mi d-izzi kan, izwar igdel annay amaziɣ di tikliwin, irra acḥal d imdanen ɣer leḥbas. 

Tanekra n umussu amaziɣ, n tutlayt tamaziɣt di tmurt-is, si Merruk ar Libya, iqqim-as-d d tamrit deg ubrid i wegraw n taârabt-tinneslemt.

D tasertit-nni n udabu i yellan ass-a di tmurt. Iḍelli d taɣdemt n Zeghmati, ass-a d wiyaḍ, asalu yiwen.

Aumer U Lamara

Timerna / Notes :

1) Le Donbass est une région partagée entre l’Ukraine et la Russie. C’est une région qui comprend deux provinces : l’oblast de Donetsk et l’oblast de Louhansk.

À la suite du renversement du président Viktor Ianoukovytch en 2014, le Donbass est la proie d’un conflit armé entre les séparatistes russophones et le nouveau régime ukrainien qu’ils ne reconnaissent pas. Deux entités sans reconnaissance internationale ont été proclamées (la République populaire de Donetsk et la République populaire de Louhansk) et contrôlent de fait une partie du Donbass ukrainien. Le protocole signé à Minsk le 11 février 2015, entre les dirigeants de l’Ukraine, de la Russie, de la France et de l’Allemagne, a pour but de résoudre le conflit. Vladimir Poutine projette d’annexer à terme  cette région, comme il l’a fait pour la Crimée, après l’invasion militaire de février 2014 par la Fédération de Russie.

2) Les pays baltes (Estonie, Letonie, Lituanie), s’étendent sur 175 000 km², avec une population de 6 826 000 habitants. Bordés par la mer Baltique à l’ouest, ils partagent leurs frontières avec la Russie, la Biélorussie et la Pologne. L’oblast/région de Kaliningrad, enclavé entre la Lituanie et la Pologne, appartient à la Russie. Après leur sortie du bloc soviétique (URSS) en 1991, les trois pays baltes sont admis comme membres de l’Union européenne en 2003. Ils ont pris leur place à partir de 2004 dans les instances politiques de l’Union européenne (UE) et de l’OTAN.

Selon les derniers recensements nationaux, le russe est la langue maternelle pour 29.7 % des habitants en Estonie, 37.5 % en Lettonie et 8 % en Lituanie. 

3) La région des Sudètes est une région géographique de la Tchéquie, d’environ 28 500 km², devenue historique à partir des revendications en 1918 de l’Autriche allemande, reprise après 1938 par le Troisième Reich, sous Hitler. Initialement, le terme « Sudètes » désignait les zones à majorité germanophone de Bohême, puis, à mesure que se précisaient les prétentions nazies contre la première République tchécoslovaque, le sens du mot été élargi à l’ensemble des zones à majorité germanophone de la partie tchèque du pays, en Bohême, aujourd’hui République Tchèque.

4) Le Haut-Karabagh est une république autoproclamée de Transcaucasie. sa population est estimée à 148 917 habitants8 pour une superficie de 11 430 km² .  Pendant la période soviétique, le pays forme une zone autonome du Haut-Karabagh (4 388 2), majoritairement peuplée d’Arméniens (95 %) au sein de la république socialiste soviétique d’Azerbaïdjan dans laquelle elle est enclavée. Lors de la dislocation de l’Union soviétique, le Haut-Karabagh proclame unilatéralement son indépendance, mais elle n’est reconnue par aucun État membre de l’ONU, pas même l’Arménie. À l’issue de la guerre de 2020 avec l’Azerbaïdjan, un accord de cessez-le-feu est signé le 10/11/2020.

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Maroc : le Parlement européen s’alarme des journalistes emprisonnés

Le Parlement européen pointe les violations des droits humaines en Maroc. En critiquant la détérioration de la liberté de la presse au Maroc, il...

Les plus populaires

Commentaires récents