10 décembre 2022
spot_img
Accueil360°Tizi-Ouzou : le concours de l'utilisation de tamazight dans l'administration lancé

Tizi-Ouzou : le concours de l’utilisation de tamazight dans l’administration lancé

La deuxième édition du concours pour l’encouragement de l’utilisation de la langue amazighe dans l’administration et dans les lieux publics initié par l’Assemblée populaire de la wilaya de Tizi-Ouzou est lancée.

« L’initiation de ce concours est venue donner un cadre institutionnel aux  efforts et  initiatives de plusieurs acteurs œuvrant à la promotion de tamazight (…) Après avoir agi et financé des actions pour la visibilité de notre langue maternelle à travers les signalisations routières dans tout le territoire de notre wilaya en 2014, l’APW a décidé d’encourager et de primer la campagne de l’utilisation de tamazight au sein de l’administration et des lieux publics. Nous ne pouvons être défenseurs de tamazight sans commencer par son utilisation au sein de notre institution. C’est pourquoi depuis mars 2018, notre assemblée s’est mise à l’emploi de notre langue maternelle, langue nationale et officielle, dans tous les documents officiels et la communication, à l’exemple des délibérations… Nos efforts consistent aussi en l’accompagnement des institutions mais aussi des associations, dans leurs démarches d’amazighization », dira le P/APW, Mohamed Klaleche, à l’ouverture de cette rencontre à  laquelle ont pris part le  secrétaire général de la wilaya, M. Miloud Fellahi, des membres de la commission d’évaluation, des enseignants et chercheurs en tamazight et des présidents d’APC, concernés directement par ce concours.

Une compétition dont le but est de distinguer la meilleure commune qui œuvrerait  le plus pour la socialisation et l’utilisation de tamazight et sa promotion dans l’environnement urbain ou dans l’administration communale.

Une commission d’experts constituée essentiellement d’enseignants de l’université de Tizi Ouzou, entamera ses sorties sur le terrain, le  20 octobre prochain, afin d’évaluer le travail portant sur l’amazighisation de l’administration et des lieux publics accompli par les municipalités participantes. Les  communes lauréates recevront leur prix à l’occasion de la célébration du nouvel an amazigh prochain.

- Advertisement -

Il convient de rappeler que, lors de la première édition de ce concours qui a été organisé entre le 19 novembre 2020 et le 4 janvier 2021, ce sont les communes d’Ath Yenni, Aït Boumahdi, Tizi-Ouzou et Tirmitine qui ont été récompensées.

Signalons, enfin, qu’un lexique administratif en tamazight comportant  plus de 800 mots a été élaboré par un groupe de 53 spécialistes pluridisciplinaires, issus des wilayas de Tizi-Ouzou, Bouira, Bejaia et Médéa.

Le  travail de traduction en langue amazighe, accompli par ces experts sous la coordination de Dr. Guerchouh Lydia de l’université de Tizi-Ouzou, est basé sur un corpus  de pas moins 800 termes administratifs répertoriées dans le journal officiel de la République algérienne.

La nomenclature lexicale ainsi élaborée a été remise sous forme de DVD à toutes les P/APC auxquels elle servira de base pour l’usage standard de tamazight dans leurs administrations respectives.

Samia Nait Iqbal

ARTICLES SIMILAIRES

2 Commentaires

  1. Momo,

    Bravo, le DVD doit être envoyé à toutes les communes du pays.

    Je vois que TEBOUNNE invite tout azimute pour sa réunion, Le Sénégal, Djibouti que vient faire la ligue Arabe là dedans, le Sénégal continue à utiliser son trésor de guerre… Il faut du chiffre donc en invite, ( l’Iran, la BOSNIE, Les républiques du Caucase, l’Indonésie…) TOZ Ya la nouvelle Algérie sans son peuple

  2. Bonne initiative de l’APW. Mais cela nous renseigne aussi sur la fumisterie de l’officialisation de Tamazight. Tamazight n’est pas un jeu ou une loterie. Si le régime veut respecter sa constitution (que les Kabyles n’ont pas votée soit dit au passage), il faut des décrets d’application à exécuter sans délai par toutes les institutions du pays. Cette « officialisation » c’est du pipot !
    La Kabylie n’a plus rien à attendre de cette Algérie rétrograde et dictatoriale. La voie de l’indépendance est la seule solution viable qui apportera de la sérénité dans les relations entre la Kabylie et l’Algérie.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

2022 : c’est foot, c’est fou, c’est mou, c’est vous ?

Les sempiternels commentaires dans les médias sur la défaite opposant l’équipe algérienne face à son homologue camerounaise pour la qualification de la coupe du...

Les plus populaires

Commentaires récents