21 avril 2024
spot_img
AccueilA la uneTribunaux des activistes : des condamnations à la pelle

Tribunaux des activistes : des condamnations à la pelle

Sofiane Azazga
Sofiane Azazga embastillé.

Sofiane Azazga, Rafik Amzal et Lyès Sellidj ont été condamnés à la prison ferme ce dimanche par des tribunaux pour leurs opinions.

Le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, a condamné ce 3 mars 2024, le détenu d’opinion, Lyes Sellidj, à une année de prison ferme et à une amende.

Le parquet près le tribunal de Sidi M’hamed, avait requis, le 25 février dernier, rien de moins que 8 ans de prison ferme et 100 000 dinars d’amende à son encontre, rapporte le comité national pour la libération des détenus d’opinion (Cnld).

L’ex-détenu d’opinion, Lyes Sellidj, a été présenté le 23 octobre 2023, devant le procureur près du tribunal de Sidi M’hamed, puis devant le juge d’instruction qui a ordonné son placement en détention. Lyes Sellidj avait quitté la prison le 4 juillet 2023, après avoir purgé la totalité de sa peine, soit 6 mois de prison ferme.

Le tribunal de Béjaïa a condamné aujourd’hui 3 mars, Sofiane Azazga à 6 mois de ferme assortis d’une amende de 50 000 dinars et sans mandat de dépôt à l’audience, ajoute le Cnld. Il est à noter qu’il a été convoqué le 29 février au commissariat central de Béjaïa et il lui a été remis une convocation pour le 03 mars 2024 afin de le présenter devant le procureur

- Advertisement -

L’activiste Rafik Amzal a été condamné aujourd’hui,3 mars, par le tribunal de Béjaia à une année de prison ferme et à 100 000 dinars d’amende. Sans mandat de dépôt à l’audience toutefois. Rafik Amzal est une vieille connaissance de la justice et du procureur de Bejaia, souligne encore la même source. Arrêté, il a été relâché le 30 novembre 2023, après avoir été entendu par la police de lutte contre la cybercriminalité près la la sûreté de Béjaïa. Son crime ? Des publications critiques sur Facebook. Harcelé par les convocations de la police, il a vu son passeport confisqué.

Kamira Naït Sid : le courage d’une grande militante

Sofiane Tabti a été condamné samedi 2 mars, à 6 mois de prison ferme et à 20 000 dinars d’amende et sans mandat de dépôt à l’audience.

Le parquet près le tribunal d’Essania, Oran, a requis 18 mois de prison avec sursis à l’encontre de l’ex-détenu d’opinion, Mohamed Wahid Halal. Le verdict est attendu pour lundi 4 mars.

Pendant que toute la presse nationale chante la réussite du Forum des pays exportateurs de gaz les droits humains sont allègrement bafoués dans le pays, sans qu’aucun média ne souffle une ligne. Certains activistes sont lourdement condamnés. Des journalistes comme El Kadi Ihsane et Mustapha Bendjama sont condamnés pour leurs écrits.

Plusieurs lourdes condamnations d’activistes

Les 260 détenus d’opinion qui croupissent dans les prisons ne sont pas non plus une priorité de ces médias qui louaient à longueurs de pages et d’images les manifestations du Hirak et le courage des activistes au printemps 2019. Tout est oublié, passé à la trappe.

Il n’y en plus que pour Tebboune et son mentor le général-major Saïd Chanegriha en attendant le prochain séisme.

Sofiane Ayache

3 Commentaires

  1. Aujourd’hui, 4 mars Google a mis en exergue l’effigie de Taos Amrouche pour son 111 anniversaire, elle qui est née à Tunis le 4 mars 1913.

  2. « Pendant que toute la presse nationale chante la réussite du Forum des pays exportateurs de gaz les droits humains sont allègrement bafoués dans le pays, sans qu’aucun média ne souffle une ligne. Certains activistes sont lourdement condamnés. Des journalistes comme El Kadi Ihsane et Mustapha Bendjama sont condamnés pour leurs écrits.

    Ne vous inquietez, la declaration en question(sorry pas d’X) a citer(faut payer pour), sera decortique’e et presente’e, sous la seule forme qu’il y a PRIX A LA POMPE, et venu Novembre, j’irai CASTER MON VOTE POUR TRUMP. Quand il etait aux commandes, Poutine etait fauche’ et les Khawteks mullahs, plus gentiles que les caniches.

    Quand a ceux-la que vous citez, pour qui diffusent-ils ou ecrivent-ils? Certainnement pas aux Algeriens, qui comprennent le Francais comme les Azteks comprennent l’arabe.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents