22 juin 2024
spot_img
Accueil360°Trois imams agressés dans des mosquées en Algérie

Trois imams agressés dans des mosquées en Algérie

Agression dans une mosquée
Agression d’un imam en pleine prière à Constantine

Trois imams ont été agressés au courant de la semaine en cours, à Constantine, Tlemcen  et Aït Laaziz, dans la wilaya  de Tizi-Ouzou. 

S’il n’est pas permis de parler de la loi des séries, la concomitance des trois événements et leur survenue à la fin du mois du ramadhan a de quoi surprendre.

Le premier incident a été enregistré, il y a le 19 avril 2023, soit la veille de la fête de  l’Aïd el Fitr. L’imam de la mosquée El Itissam de la nouvelle ville, Ali-Mendjelli dans la wilaya de Constantine, a été agressé par arme blanche,  lors de la prière surérogatoire des Tarawih, selon plusieurs sources qui ne se sont pas étalées sur les tenants et aboutissants de cette agression en plein lieu de culte.

L’imam a été secouru par les agents de la protection civile puis transporté à l’hôpital de la même ville.

L’agresseur a été arrêté par les forces de sécurité. Il serait atteint de troubles mentaux, selon les premières informations recueillies.

- Advertisement -

Dimanche 23 avril, des faits similaires se sont produits à Maghnia dans la wilaya de Tlemcen. L’imam de la mosquée Ali ibn Abi Talib a été victime d’une agression au couteau également après la prière de Dohr, rapporte le journal El Khabar qui précise que la victime a été transférée à l’hôpital de la ville.

Le directeur des affaires religieuses de la wilaya de Tlemcen, Badreddine Amrani, et des responsables locaux lui ont rendu visite pour s’enquérir de sa santé et prendre connaissance des circonstances de l’agression, ajoute la même source.

Dans la journée de lundi 24 avril, l’imam de la mosquée du village d’Ath Laaziz dans la daïra de Ain El Hammam, wilaya de Tizi-Ouzou, a été agressé par un individu qui a été interpellé, selon la direction des affaires religieuses de la wilaya.

C’est la seule institution à avoir rendu public un communiqué qui ne précise toutefois pas les motifs et les circonstances de l’attaque qui a ciblé  l’homme du culte. Celui-ci a été transféré à l’hôpital d’Aïn El Hammam. Ses jours ne sont pas en danger, précise le communiqué de la direction  des affaires religieuses.

Samia Naït Iqbal

 

1 COMMENTAIRE

  1. Faits divers sans plus. Combien d’autres citoyens se font quotidiennement agressés à l’arme blanche à travers le territoire? Des centaines, voire plus. Dans la Nouvelle Algérie, la délinquance, sous toutes ses formes, émane d’abord et avant tout du sommet et étend ses tentacules vers la base dont la vue est brouillée par une idéologie fascisante prônant la haine de l’autre et de tous ceux qui osent contredire. Ces trois imams ont dû probablement s’écarter quelque peu de la voie qui leur a été tracée par les gardiens du temple. Ce n’est donc qu’un simple rappel à l’ordre.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents