7 décembre 2022
spot_img
AccueilPolitiqueUn Conseil des ministres "surprise" reporté pour Bouteflika ?

Un Conseil des ministres « surprise » reporté pour Bouteflika ?

Sa tenue n’a jamais été annoncée

Un Conseil des ministres « surprise » reporté pour Bouteflika ?

L’Agence de presse algérienne a annoncé le report d’un Conseil des ministres à une date ultérieur, alors que cette « réunion surprise », n’a jamais été annoncée auparavant.

« Le Conseil des ministres, prévu initialement ce mercredi, est reporté pour mercredi 22 novembre 2017, note la même source, précisant qu’il aura à examiner notamment un avant projet de loi sur les pratiques commerciales, la répression des fraudes et l’apprentissage », pouvait-on lire dans la dépêche APS.

Le dernier Conseil des ministres s’était, rappelle-t-on, réuni le 4 octobre 2017, sous la présidence de Abdelaziz Bouteflika. C’était le deuxième de toute l’année. En vrai de nombreux analystes observent que le pays fonctionne au ralenti depuis avril 2013.

- Advertisement -

Une vidéo muette d’une trentaine de secondes avait alors été diffusée au grand public. Chaque sortie est soigneusement préparée pour montrer le président sous sa meilleure forme. Pourtant, rien n’est évident, de nombreuses images montrent un homme malade et usé dont les propos sont inaudibles.

Le président Bouteflika n’a plus fait de déclaration audible depuis son passage devant Mourad Medelci, le président du conseil constitutionnel pour donner un semblant de validité à sa candidature à la présidentielle de 2014.  Devant l’absence manifeste du chef de l’Etat de nombreux hommes politiques ont réclamé l’application de l’article 102 de la Constitution et sa destitution. 

Auteur
La rédaction

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’ancien ministre Abdelkader Kadi condamné à 12 ans de prison ferme

Le Pôle pénal économique et financier du Tribunal de Sidi M'hamed (Alger) a condamné, mardi, l'ancien ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi, jugé avec...

Les plus populaires

Commentaires récents