20 février 2024
spot_img
AccueilMondeUne journaliste de CNN constate l'horreur à Gaza

Une journaliste de CNN constate l’horreur à Gaza

CNN Gaza

Clarissa Ward, correspondante internationale en chef de CNN, est la première journaliste occidentale à entrer dans la bande de Gaza sans la supervision des Forces de défense israéliennes. Elle apporte un témoignage direct de ce qu’elle décrit comme «une horreur absolue».

Elle a traversé la frontière mercredi en compagnie de bénévoles médicaux des Émirats arabes unis (EAU) pour visiter un hôpital de campagne, faisant abstraction de l’interdiction imposée par Israël aux journalistes étrangers d’entrer de manière indépendante dans l’enclave assiégée. Israël a autorisé certains journalistes à entrer sous la supervision de Tsahal.

Lors d’un passage sur CNN, la journaliste évoque ces heures brèves, mais marquantes, passées sur le terrain.

- Advertisement -

«Même en aussi peu de temps, vous vous rendez compte des horreurs absolues perpétrées à Gaza», confie-t-elle.

Évoquant l’étendue des dégâts constatés, elle ajoute: «Je pense honnêtement que nous n’avons jamais été témoins d’une destruction à une telle échelle.»

En raison de l’interdiction d’accès, les journalistes internationaux ont dû s’appuyer sur les informations fournies par les journalistes palestiniens, les travailleurs humanitaires et de santé, ainsi que sur les réseaux sociaux, malgré les coupures intermittentes de communication par l’armée israélienne.

Au moins soixante-trois journalistes ont été tués depuis le début du conflit à Gaza, le 7 octobre, pour la plupart victimes de l’action militaire israélienne. Des familles de journalistes ont aussi été visées par l’armée israélienne.

Avec AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici