29 septembre 2022
spot_img
AccueilIdéeUne main qui défait un foulard, c'est une main qui brise la...

Une main qui défait un foulard, c’est une main qui brise la théocratie

Soulèvement populaire en Iran 

Une main qui défait un foulard, c’est une main qui brise la théocratie

Ils viennent de se soulever par dizaines de milliers, bravant un régime dictatorial et théocratique féroce. La force brutale de ces monstres ne semble plus être armée pour un soulèvement d’une telle ampleur. Il ne peut rétorquer que par une réaction qui alimentera une autre vague de soulèvements, encore plus puissants.

On pourrait rétorquer que cela est la troisième fois et qu’après l’humeur débordante, la chape de plomb est à chaque fois retombée pour recouvrir ce pays des ténèbres de la religion fascisante.

Oui, mais la différence est que cette fois-ci aucun événement ne justifiait l’étincelle. Dans les deux autres cas précédents, ce fut l’excuse de l’affrontement entre des « modérés » et des orthodoxes dans une joute électorale factice où un camp faisait semblant de penser qu’il y avait un ayatollah plus modéré que l’autre. Comme si cet adjectif avait un sens pour un Ayatollah.

- Advertisement -

Les autorités religieuses iraniennes ont fait la même erreur que tous les fascismes barbares de l’histoire. Ils ont cru en leur pérennité. Ce fut le cas du Shah d’Iran, ce sera inexorablement celui de l’épouvantable dictature islamique.

C’est toujours le même scénario, invariable, la force croit maîtriser les esprits et elle ne mène qu’à sa destruction programmée. Jamais les peuples n’ont accepté de se laisser écraser dans leur liberté sans qu’à un moment ou à un autre le soulèvement ne soit au rendez-vous.

Dans les images parvenues clandestinement de Téhéran, il est clair que la foule n’a plus peur. Et la grande différence avec les épisodes précédents, nous l’avons déjà dit, est qu’elle n’est pas encouragée et protégée par un camp en combat politique contre l’autre.

Au 21e siècle les peuples ne peuvent plus souffrir de la dictature de la religion, surtout lorsque celle-ci n’a plus les moyens d’acheter leur silence ou leur lâcheté. La situation économique de l’Iran ne pouvait plus perdurer avec l’isolement de plus en plus fort, suite à son obstination à vouloir la bombe atomique à tout prix et contre la volonté du monde entier.

Ce régime épouvantable s’est laissé aller, comme les régimes qui lui ressemblent depuis l’aube de l’humanité, à une certitude de sa puissance. Il a nié l’intelligence de la jeunesse, il a méprisé son envie de vivre librement et a mal calculé l’emprise considérable des communications internationales, notamment par les réseaux sociaux.

Ce système du moyen-âge ne pouvait continuer à plonger tout un peuple dans les ténèbres de l’humanité pour des croyances mises à mal par le modernisme depuis des siècles d’avancées et de progrès en tous domaines. C’est tout simplement un contresens à la logique de l’histoire humaine.

La chute du régime iranien nous fait envisager celle de tous les autres qui n’ont pas encore compris que l’être humain se défait toujours des chaînes des théocraties qui veulent l’abrutir et le dominer.

Et nous voilà confrontés à un optimisme qui m’est plaisant car le tour de l’Algérie viendra, celui de de l’Arabie Saoudite et de tous ces régimes qui pensent que la puissance de leur brutalité est éternelle.

Aujourd’hui, des jeunes femmes se sont dévoilées dans les rue de Téhéran et cela est toujours la fin des bourreaux théocratiques.

Un simple geste, sans aucune autre arme, soit porter la main à son foulard et le défaire. Et voilà l’irrésistible force de la liberté des êtres humains qui brisent les chaînes. Un geste qui met à mal des empires sanguinaires,  des despotismes barbares.

Une simple main qui défait un foulard et c’est toute la puissance de l’être humain qui fait face aux monstres.

C’est si simple et bouleversant. Vivement cette main salvatrice de nos femmes algériennes !

Auteur
Sid Lakhdar Boumédiene, enseignant

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’avenir du sport après Covid-19

De nombreux événements sportifs en direct sont désormais joués dans des stades presque vides. Voici donc les trois façons dont le coronavirus affecte l'industrie...

Les plus populaires

Commentaires récents