29 mai 2024
spot_img
Accueil360°Cherif Mellal a cessé sa grève de la faim

Cherif Mellal a cessé sa grève de la faim

Cherif Mellal, ancien président de la JS Kabylie, a mis fin à sa grève de la faim entamée le 14 avril 2024, après la programmation de son audition, aujourd’hui le 2 mai par le juge d’instruction près le pôle économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed, Alger, rapporte le Cnld.

C’est une première victoire pour l’ex-président de la JSK placé en détention depuis le 19 janvier 2023. Cherif Mellal, a entamé, dimanche 14 avril sa grève de la faim ouverte, «pour protester contre les conditions de sa détention arbitraire », a indiqué le collectif de défense du détenu. Cette décision de la justice arrive quelques jours seulement après l’installation d’Ould Ali Lhadi à la tête du club cher à la Kabylie.

C’est la deuxième grève de la faim menée par l’ancien président de la JSK. Selon le collectif de défense, Cherif Mellal est poursuivi pour « violation de la législation relatives aux mouvements de capitaux à destination et en provenance de l’étranger, et blanchiment d’argent ».

La chambre d’accusation a rejeté la demande de sa remise en liberté provisoire, en arguant poursuivre l’instruction par l’envoi d’une commission rogatoire à l’étranger.

La chambre d’accusation près la cour d’Alger a statué par le rejet de la demande de liberté de provisoire introduite par la défense, ajoute la même source. Elle a ainsi confirmé l’ordonnance du juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed, portant son placement sous mandat de dépôt.

- Advertisement -

Néanmoins, le détenu Cherif Mellal a été relaxé dans une première affaire dans laquelle il a été accusé « d’atteinte à l’unité nationale ».

Mais il a été maintenu en prison pour une seconde affaire dans laquelle il a fait l’objet d’une décision de placement sous mandat de dépôt. Cherif Mellal avait été condamné dans le premier dossier à 18 mois de prison ferme. Une peine qui a été confirmée en appel le mois de janvier 2024.

Sofiane Ayache

2 Commentaires

  1. Soulagement. C’est une sage décision car avec ces fascistes du régime algérien, la grève de la faim ne mène à rien. Quand on sait comment ils ont assassiné Kamel Edine Fekhar.

  2. Liberer notre frere Cherif Melal pris en otage. Ce monsieur a quitte l’Allemagne et sa famille pour venir aider la JSK. Cherif Mellal est un entrepreneur en Allemagne. Il a commenece a redorer le blason de la JSK mais en vain ; toujours quelqu’un pour tout saboter .

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents