18 avril 2024
spot_img
AccueilIdéeChrétiens d'Algérie, bonne fête de l’Ascension !

Chrétiens d’Algérie, bonne fête de l’Ascension !

REGARD

Chrétiens d’Algérie, bonne fête de l’Ascension !

Ce jeudi 30 mai, c’est une fête religieuse importante pour nos compatriotes chrétiens d’Algérie. Je m’invite symboliquement à leur côté pour leur exprimer mon amitié et mon partage de leur joie collective.

Ce n’est certainement pas la fête la plus importante dans la commémoration de la foi chrétienne, si la hiérarchie avait un sens en cette matière. Pâques restera au sommet de cette hiérarchie, toujours suivi d’un étonnement du public non averti que Noël ne soit pas en tête.

Je les rejoins et, s’ils m’acceptaient symboliquement à leur table, en ce jour béni pour eux, je serais le plus heureux et reconnaissant. Je ne sais pas s’il existe une tradition culinaire pour l’Ascension, comme l’agneau pascal, mais même avec un bon couscous et une zlabia, je serais le plus satisfait du monde. Car ce sont des usages au sein des communautés de croyants, la plupart locaux, sans grande signification religieuse.

Déformation professionnelle oblige, je ne peux m’empêcher, comme à chaque fois, de rappeler aux lecteurs ce qu’est la fête de l’Ascension, comme pour les autres commémorations,  car ce qui est connu provoque moins le rejet et la peur de « l’autre ».

- Advertisement -

Le mot ascension (dont je ne mets pas de majuscule pour le moment car il s’agit du mot commun) est significatif d’une élévation, vous ne m’avez pas attendu pour le savoir. Le souci est qu’il y a deux élévations vers le ciel dans la tradition chrétienne, deux ascensions en quelque sorte.

Le 30 mai, c’est l’Ascension (avec une majuscule car il s’agit du nom propre), celle de Jésus vers le ciel. Avant de s’en aller, il avait réuni les apôtres au Mont des Oliviers. Il venait de terminer sa mission de la parole transmise de la grâce de Dieu, soit un nouveau contrat divin avec les Hommes.

L’Ascension est ainsi le moment où le Christ rejoint son père pour siéger à sa droite. La mission des apôtres sera donc de diffuser, à leur tour, cette parole à travers l’humanité entière.

En revanche, le 15 août est le jour de l’Assomption. Les chrétiens célèbrent une autre ascension, celle de Marie, la femme qui a enfanté Jésus-Christ. Elle s’élève dans le ciel comme son fils.

Pourquoi les chrétiens utilisent-ils deux termes pour qualifier une même idée, une ascension ? Tout simplement parce qu’il y a une différence notoire entre les deux situations.

Marie est une mortelle, contrairement à Jésus-Christ. Elle s’élèvera vers le ciel parce que Dieu lui a accordé sa faveur, eu égard à son statut de mère de Jésus-Christ. On dira qu’il lui accorde, par ce geste, sa grâce (sa faveur).

Marie montera au ciel vivante, comme « aspirée » par Dieu, d’où le mot Assomption. Il y a donc là deux ascensions au ciel d’une nature totalement différente.

Pour terminer, une remarque de fond et une seconde précision sémantique.

On me fait toujours cette remarque, depuis très longtemps : « Pourquoi, lorsqu’il s’agit de la religion juive ou catholique, tu es soudain très pédagogique alors que tu refuses d’avoir la même curiosité intellectuelle envers l’Islam ? ».

Une première explication est parce que dans la majorité des pays développés, ces deux religions ont été maîtrisées par les lois républicaines et, parfois même, par la laïcité. Elles n’ont absolument plus la dangerosité qu’elles avaient anciennement (oh combien !).

La seconde explication est que nos compatriotes algériens et chrétiens sont dans une situation où ils subissent le rejet et les brimades. Lorsque l’Islam sera, éventuellement, dans cette situation, je serai le premier à le défendre et avoir une curiosité intellectuelle comme en toutes les philosophies et croyances de l’humanité, quel que soit mon athéisme certain et sans réserves.

Puis une précision sémantique pour que les jeunes lecteurs, car c’est souvent le cas, n’utilisent plus le terme de «catholiques » mais celui de «chrétiens » lorsqu’ils ne sont pas sûrs du positionnement religieux des populations dont ils parlent.

Le christianisme est la doctrine issue de la parole des Evangiles, c’est-à-dire du Christ (même si cette parole est rapportée ultérieurement par les différents rédacteurs des Evangiles).  Mais il faut distinguer les différentes branches que sont les catholiques, les protestants, les orthodoxes, etc.

Tout à fait la même chose lorsqu’on parle des musulmans avec les deux branches principales (et pas uniques) que sont les chiites et les sunnites.

Bonne fête de l’Ascension aux Algériens chrétiens !

Sid Lakhdar Boumédiene

Enseignant

PS : une astuce pour se souvenir de la différence de sens entre les deux mots. Dans Assomption il y a un « m », comme dans Marie. Vous  n’avez donc plus d’excuses pour faire la confusion.

 

Auteur
Boumediene Sid Lakhdar, enseignant

 




LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents

Kichi Duoduma on Sisyphe, c’est nous ! 
Kichi Duoduma on Sisyphe, c’est nous ! 
Kichi Duoduma on Sisyphe, c’est nous !