26 janvier 2023
spot_img
AccueilA la uneFrance-Maroc, un match à haut risque... de se réveiller

France-Maroc, un match à haut risque… de se réveiller

Equipe du Maroc

Aujourd’hui, autour du match des demi-finales du mondial France – Maroc, à chacun sa réalité.

Les islamistes y voient une opportunité pour prendre leur revanche sur les croisés et les ennemis d’Allah (croisades et Reconquista se jouent sempiternellement chez-eux comme une rémanence.) Ils prient pour la victoire de l’équipe, qui selon eux, représente l’Islam et la Palestine.

Les suprémacistes du vieux monde qui, parce que bon pour leurs desseins, espèrent, au sifflet final, voir déferler des milliers de sarrasins, sur les Champs-Elysées de « Poitiers » (armés de sabres et de flèches) casser, brûler et piller, comme l’ont fait leurs ancêtres inventeurs des razzias.

Puis la toute autre réalité, celle de vingt-deux milliardaires, vivant dans leur petit monde, qui vont courir derrière un ballon pendant deux mi-temps, et qui vont rentrer chez eux, comme ils sont arrivés sur le terrain, c’est-à-dire, toujours aussi riches et aussi bêtes qu’avant.

- Advertisement -

Et chacun de nous, aura le temps de constater que, indépendamment de la victoire des uns ou des autres, nos salaires tournent toujours le dos à nos frais, que les factures sont semblables à des gouffres, que le monde dit « arabe » est toujours aussi despotique, que nos « démocraties » sont toujours aussi soumises aux lois des capitaux, que la guerre en Ukraine se poursuit en plein hiver, que les Iraniennes se font massacrer en silence, que les enfants yéménites sont affamés par les émirs du Golfe, et que le foot n’a été qu’un moyen sournois d’enrichir les plus riches et d’endormir et de dresser les pauvres les uns contre les autres.

K.H

ARTICLES SIMILAIRES

3 Commentaires

Comments are closed.

Les plus lus

Matoub Lounes : les étoiles ne meurent jamais

Il aurait eu 67 ans ce mardi 24 janvier 2023. Comment rendre hommage à une légende de la stature de Lounes Matoub sans courir...

Les plus populaires

Commentaires récents