22 mai 2024
spot_img
AccueilCultureInauguration du square Idir à Paris

Inauguration du square Idir à Paris

Ce samedi 20 avril à 11h aura lieu l’inauguration du Square Idir à Ménilmontant rue de Ménilmontant, Paris. Métro : ligne 02 Station : Ménilmontant.

L’inauguration du Square Idir (à l’emplacement de l’actuelle Place de Ménilmontant) aura lieu, très symboliquement, le samedi 20 avril 2024 à 11h00, informe l’Association culturelle berbère (ACB).

Présidé par une ou un représentant de la Ville de Paris et par Monsieur Eric Pliez, Maire du XXe arrondissement, ce rendez-vous se tiendra en présence de Tanina Cheriet, la fille de Hamid Cheriet, de Tarik Aït Hamou, son fidèle guitariste, des présidents de l’Association de Culture Berbère et de l’Association d’Aït Yani, le village de celui qui était devenu « l’ambassadeur » de la chanson kabyle.

Idir,  avait choisi de faire sien ce coin du 20e arrondissement, le quartier de Ménilmontant. Non seulement parce qu’il pouvait y retrouver sa « famille », mais aussi sa famille de cœur, celles et ceux dont il appréciait les «couleurs» et l’histoire, populaire, fraternelle et indocile. Le goût des autres et de la liberté est exigeant, ce n’est pas par hasard que celui qui a vu le jour en terre kabyle ait choisi cette terre parisienne comme un autre chez lui.
« Voilà le quartier que j’aime, Ménilmontant » dit Idir dans le documentaire Entre scène et terre de Jean Paul Miotto, en arrivant rue des Maronites, là où se trouve le siège de l’Association de culture berbère.

Idir avait fait de Ménilmontant et de la rue des Maronites son «quartier général». On pouvait l’y croiser quasi quotidiennement : dans nos locaux bien sûr mais aussi « Au Petit balcon » ou à « La Pétanque » deux des cafés proches de l’ACB. Il n’était pas une ballade dans les rues de ce quartier métissé où Idir n’était pas continuellement salué, embrassé, sollicité. «L’anti-vedette» se prêtait volontiers au jeu. Ménilmontant était devenu son chez lui.

- Advertisement -

Arrivé en 1975, il avait fait sa carrière en France et singulièrement à Paris. Aujourd’hui, il repose au cimetière du Père Lachaise. Il est en quelque sorte, et pour l’éternité, citoyen de ce vingtième arrondissement qu’il avait fait sien de son vivant.

Retrouver l’ensemble du programme du printemps des libertés prévu par l’ACB ici

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Extraits du 4e tome des Mémoires de Saïd Sadi

Les éditions Frantz Fanon annoncent la sortie le 20 avril en Algérie et en France du tome IV des mémoires de Saïd Sadi, l’ancien président du Rassemblement pour...

Les derniers articles

Commentaires récents