4 février 2023
spot_img
AccueilA la uneLe général-major M'henna Djebbar désigné patron de la Sécurité extérieure

Le général-major M’henna Djebbar désigné patron de la Sécurité extérieure

M'henna Djebbar

Saïd Chanegriha, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a présidé, samedi, l’installation officielle du général-major M’henna Djebbar dans les fonctions de Directeur général de la Documentation et de la sécurité extérieure, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale.

Le général-major Abdelghani Rachedi n’aura passé que deux mois à la tête de la sécurité extérieure. Il est remplacé par le général-major M’henna Djebbar, ancien patron de la Direction générale de la lutte contre la subversion.

« Au Nom de Monsieur le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, le Général d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire, a présidé ce samedi 03 septembre 2022, l’installation officielle du général-major M’henna Djebbar, dans les fonctions de Directeur Général de la Documentation et de la sécurité extérieure, en remplacement du général-major Abdelghani Rachedi », précise la même source.

L’instabilité à la tête de ce département sensible est manifeste. A quoi rime cette décision de limogeage précoce ? Que deviendra le général-major Rachedi ? Nommé à la sécurité intérieure avec de larges prérogatives, il sera vite affecté à la direction de la documentation de la sécurité extérieure en lieu et place du général-major Wassini, actuellement en détention.

La dernière photo publique du général-major Rachedi aura été celle qui avait réuni Abdelmadjid Tebboune avec Emmanuel Macron autour de la sécurité. Il y avait outre le général-major Rachedi, Saïd Chanegriha, M’henna Djebbar avec Tebboune pour le côté algérien. En face, on pouvait distinguer Bernard Emié, patron de la DGSE, Sébastien Lecornu, le ministre des Armées français.

- Advertisement -

La désignation du général-major Djebbar signe son retour en force après avoir passé plusieurs mois en prison. L’homme a fait les frais de la chasse lancée par Gaïd Salah en octobre 2019, alors même que la rue algérienne grondait des manifestations pacifiques du Hirak/Tanekra. Il sera libéré discrètement en juillet 2020. Un mois plus tard, c’est un autre puissant général du clan Toufik qui sort de prison, Abdelkader Aït Ouarabi dit le général Hassan. Ce dernier purgera 5 ans de prison.

Les deux officiers supérieurs seront vite réhabilités pour prendre des postes sensible dans l’échiquier sécuritaire. Les deux généraux-majors vont intégrer le haut conseil de sécurité.

L.M.

Abdelghani Rachedi installé DG de la Documentation et de la Sécurité extérieure

ARTICLES SIMILAIRES

3 Commentaires

Comments are closed.

Les plus lus

Mme Veuve Zahra Khider s’est éteinte

Madame Zahra Fetta Toudert, née le 1er août 1930 à Taka (Kabylie Algérie) est décédée ce matin à Rabat, que Dieu la garde en...

Les plus populaires

Commentaires récents