16 juin 2024
spot_img
AccueilMise en avantLe Parti national rifain autorisé en Algérie

Le Parti national rifain autorisé en Algérie

Bureau des Rifains à Alger
Capture d’écran d’une vidéo de l’événement

Un parti militant pour l’indépendance de la région du Rif au Maroc a officiellement ouvert mardi un bureau à Alger, une démarche qui risque d’exacerber les tensions déjà vives entre les deux voisins du Maghreb. Le Parti national rifain, qualifié de « groupe de séparatistes » au Maroc, a été constitué en Belgique en septembre 2023.

Lors d’une conférence de presse organisée à l’occasion de l’ouverture de ce bureau, le représentant à Alger du « Parti national rifain », Farouk Al-Rifi, a affirmé que « le Rif a été spolié de ses terres » et que sa formation « défend l’indépendance » de cette région, selon un correspondant de l’AFP sur place.

L’incohérence des berbéristes indépendantistes

Il a assuré que son parti entendait porter la question du Rif devant les instances de l’ONU « en raison des crimes odieux » commis selon lui par le pouvoir marocain.

Il parlait devant un drapeau de l’éphémère République du Rif autoproclamée il y a une centaine d’années. Une République née dans la guerre menée par Abdelkrim El Khattabi contre l’occupation espagnole et française au début des années 1920.

- Advertisement -

L’ouverture de ce bureau, annoncée pendant le week-end, a suscité des réactions indignées dans la presse marocaine qui a critiqué l’Algérie pour l’avoir autorisée.

Le site d’informations marocain Le 360 a ainsi évoqué un « projet bidon » et « une énième provocation qui a tout de l’acte désespéré, de la part du pouvoir » algérien.  « Il s’agit là d’un véritable casus belli qui, normalement, appelle une réaction officielle et ferme », a ajouté ce média.

Le journal marocain L’Opinion s’interroge : « Le silence des médias officiels et privés cacherait-il des divergences entre les différentes factions d’un régime traversé par de profondes luttes intestines entre les différents services secrets qui s’avèrent être les véritables décideurs de l’ombre ? »

L’incohérence des berbéristes indépendantistes

Un mouvement de contestation a agité la région du Rif, dans le nord-est du Maroc, entre 2016 et 2017.

Du Rif à la Kabylie : l’invariant amazigh

Le mouvement populaire du Rif, région berbérophone historiquement frondeuse, avait été déclenché par la mort à Al Hoceïma, en octobre 2016, d’un vendeur de poissons, broyé dans une benne à ordures en tentant de s’opposer à la saisie de sa marchandise.

Des centaines de militants de ce mouvement de contestation socio-économique avaient été ensuite incarcérés, selon des estimations d’associations. La plupart ont purgé leur peine ou ont été graciés.

Alger a rompu ses relations diplomatiques avec Rabat en août 2021, dénonçant une série d' »actes hostiles » de son voisin, concernant en particulier le Sahara occidental, la normalisation avec Israël ainsi que le soutien aux indépendantistes du Mouvement d’autodétermination de la Kabylie (MAK) qu’Alger a classé comme organisation terroriste. Le régime algérien a fait porter au mouvement que dirige Ferhat Mehenni même des accusations d’incendies de la Kabylie. Des militants du MAK sont aussi lourdement condamnés dans la ténébreuse affaire Djamel Bensmaïl, tué à Larbaa Nath Irathen

Par ailleurs, la question du Sahara occidental, considéré comme un « territoire non autonome » par l’ONU, en l’absence d’un règlement définitif, oppose depuis des décennies le Maroc au Polisario, dont l’Algérie est le principal soutien.

Yacine K.

10 Commentaires

  1. Le Rif septentrional et montagneux est un territoire célèbre pour la production de hashich !
    Ce n’est pas un hasard que ce parti utilise le hollandais ! De nombreux rifains ce sont établis aux pays bas ! Dans les années 90, la Mocro mafia est née à Amsterdam grâce à la vente de kif ! Aujourd’hui, elle est établie également en Belgique où la production de drogue de synthèse et la vente de cocaïne l’a fait prospérer !
    L’indépendance du Rif serait le top pour cette mafia ! C’est bizarre que l’Algérie qui critique constamment le Maroc pour le trafic de drogue ignore le contexte rifains ?

    • Vous validez avec un argument supplementaire le bien-fonde’ de la necessite’ d’un Referendum d’Auto-Determination au Rif – pour sortir les Rifains de la dependence et tyranie auquelles ils sont soumis et leurs terres confisque’es et detourne’es, par les Nababs de Rabat. Au Sahara Occidental c’est les Mineraux, dans le grand Desert c’est le Gaz et le Petrole et en Kabylie c’est les feux de Forets et maintenant les exploitations minieres, zinc, fer et je ne sais quoi…
      Au passage, c’est calque’-copie’ de ce qui se passe en Amerique Latine.
      Enfin, vous pouvez venir baratiner librement certes, mais la ou ca compte, ces MDRs qui empoisonne le monde ne seront meme pas admises. Sous Biden, ils ont eu droit a une explication, mais apres Novembre, ca sera un autre Alpha qui sera en charge ! Lisez la Sourate qui raconte l’histoire de Donald et Abdul, dans la sourate des agenouille’s.

    • Oui Lojojo; comme en Algérie, la politique du pouvoir central a fait que les régions ont été dépouillées de tout à commencer par leurs autonomies économiques. Ne prends pas ces dictateurs d’un genre spécial pour des gogos. Ils savent très bien que laisser les régions se prendre en charge économiquement (comme elles l’ont été depuis toujours), c’est montrer qu’elles n’ont pas besoin d’eux pour quoi que ce soit. D’où la casse, l’orientation délibérée (dans du Rif) vers cette activité délictueuse et, plus grave, dans le cas de l’Algérie, vers le bracassisme.

    • Désolé, mais dans un royaume où chaque pouce du territoire est encadré et surveillé étroitement, personne ne nous fera croire que la culture et le traffic de haschisch se fait à l’insu du palais et de son maxzen. Tout est organisé et téléguidé d’en haut, c’est un secret de polichinelle. De même que pour son acheminement vers l’Europe, en traversant les frontières de plusieurs pays. Ce n’est pas dans le pouvoir de vulgaires délinquants et autres dealers que de mettre en place une organisation aussi efficace que redoutable. Les pauvres rifains ne sont que des mules, des bouc-émissaires à sacrifier à la première occaz.

  2. produire du kif nécessite du travail. Pas comme la rente pétrolière. Le kiff est exporté légalement au Canada et aux USA. je reppelle que le cannabis est vendu par des boutiques étatiques au Canada. La production du cannabis fait vivre des famille. à chacun son blé!

    • Le demi-cercle qui se forme quand les paraboles de derriere sont tourne’es vers le ciel et les bouchent a bouffer de la terre.

  3. Ces dictateurs ne s’occupent que des autres mais jamais de ce qui se passe dans le pays. tebboune vient juste de rendre visite a des enfants palestiniens dans un hopital pendant que certians algérien meurrent et d’autres demandent la charité dans facebook pour obtenir un médicament ou aller se soigner a l’étranger. Bon courage pour ceux qui ne comprennent pas ce qui se passe dans cette prison a ciel ouvert. Cette zoubida peut encore jouer le jeu trouble pour halaliser l’escroquerie du siecle.
    Comment se tenir candidate avec un pouvoir illégitime et vomi par le peuple ?

  4. « selon un correspondant de l’AFP sur place. ». Tiens ! L’AFP à Alger pour parler des indépendantistes rifains. Pourtant à Paris, elle ignore toutes les manifestations des indépendantistes kabyles. Toute cette affaire sent le montage amateur.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents