1 décembre 2022
spot_img
AccueilA la unePétrole : Eni acquiert les activités de BP en Algérie

Pétrole : Eni acquiert les activités de BP en Algérie

Eni

Dans un communiqué publié ce matin, Eni annonce son acquisition des activités de British Petrolium en Algérie et son exploitation de deux grands gisements de gaz à In Salah et In Amenas.

British Petrolium quitte l’Algérie. Et le groupe pétrolier Eni renforce sa présence en Algérie en se portant acquéreur des activités de BP, y compris les deux concessions de production de gaz In Amenas et In Salah (participation directe de 45,89% et 33,15% respectivement).

En ces temps de course à l’approvisionnement en gaz, l’opération réalisée par Eni a une grande valeur stratégique.

- Advertisement -

« Les actifs « In Amenas » et « In Salah », exploités conjointement avec Sonatrach et Equinor, sont situés au sud du Sahara et leur production de gaz et de liquides associés a débuté en 2006 et 2004 respectivement, rappelle le communiqué du major. En 2021, ils ont produit environ 11 milliards de m3 de gaz, 12 millions de barils de condensats et de GPL ».

Très averti des enjeux du gaz avec la guerre en Ukraine et la crise entre la Russie et l’Europe, Eni estime que « cette acquisition a une grande valeur stratégique pour contribuer davantage aux besoins en gaz de l’Europe et renforcer davantage la présence d’Eni en Algérie ».

Le groupe ajoute que « l’opération d’aujourd’hui permettra à Eni d’augmenter son portefeuille d’actifs dans le pays et, conjointement avec les nouveaux contrats de Berkine South et du bloc 404/208 récemment signés, permettra de nouvelles opportunités de développement synergiques, principalement axées sur l’augmentation de la production de gaz ».

Le groupe italien est présent en Algérie depuis 1981. « Suite à ces acquisitions et aux programmes de développement en cours dans le bassin de Berkine, en 2023, la production d’Eni en Algérie passera à plus de 120 000 barils d’équivalent pétrole par jour, confirmant davantage Eni comme la principale société énergétique internationale opérant dans le pays », souligne Eni.

L.M.

ARTICLES SIMILAIRES

2 Commentaires

  1. C’est une bonne affaire pour ENI qui renforce sa présence et Sonatrach qui se retrouve avec un partenaire qu’elle connait et avec lequel elle travaille depuis un temps ! Sans compter le partenariat Algéro /Italien fiable !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Béjaïa : procès du caricaturiste Ghilas Aïnouche

La programmation du procès du caricaturiste Ghilas Aïnouche pour le mercredi, 30 novembre 2022, devant le tribunal criminel de première instance de Sidi Aïch,...

Les plus populaires

Commentaires récents