1 octobre 2022
spot_img
AccueilA la uneGaz : l'Europe se rapproche de l'Algérie et du Qatar

Gaz : l’Europe se rapproche de l’Algérie et du Qatar

Gaz

Plusieurs pays européens, qui souhaitent réduire leur dépendance vis-à-vis du gaz russe depuis l’invasion de l’Ukraine, font appel à Alger. L’Europe souhaite aussi la réouverture du Gazoduc Maghreb Europe (GME).

Alger assiste à un ballet des grands dirigeants européens depuis le début de l’été. Tous n’ont qu’un dossier dans leurs valises : celui du gaz. Aucun autre dossier, comme celui des violations des droits de l’homme n’est évoqué au cours de ces visites. Les 300 détenus d’opinion qui croupissent dans les prisons n’intéressent pas l’Europe, pas plus que la situation globale de l’Algérie. Seul l’approvisionnement en gaz de leurs concitoyens les fait courir.  En la matière, il faut croire que la fermeture des gazoduc russe Nord Stream 1 fait craindre le pire aux Européens.

Lundi 5 septembre 2022, c’est le président du Conseil européen Charles Michel qui a loué  l’Algérie, un des fournisseurs en gaz de l’Europe, comme un partenaire énergétique « fiable », au moment où le Vieux Continent est en proie à une pénurie d’énergie causée par la crise ukrainienne.

« Nous avons considéré que dans les circonstances internationales que l’on connait, la coopération énergétique est évidemment essentielle et nous voyons dans l’Algérie un partenaire fiable, loyal, engagé sur le terrain de cette coopération en matière énergétique« , a déclaré Charles Michel à l’issue d’un entretien à Alger avec Abdelmadjid Tebboune. Tout est dit. L’intérêt économique passe avant tout. C’est  de bonne guerre.

- Advertisement -

Avant Charles Michel, on a vu l’ex-premier ministre italien à Alger, puis Emmanuel Macron venu passer trois jours avec un agenda caché.

Premier exportateur africain

L’Europe fait face à un manque de gaz qui se profile cet hiver après l’annonce le 2 septembre 2022 de l’arrêt complet du gazoduc Nord Stream 1 par le russe Gazprom. Plusieurs pays, notamment européens, cherchant à réduire leur dépendance des livraisons russes depuis l’invasion de l’Ukraine se sont tournés vers l’Algérie.

Le pays, dont les réserves prouvées de gaz naturel s’élèvent à près de 2 400 milliards de m³, fournit environ 11% du gaz consommé en Europe, contre 47% pour la Russie. Il est le premier exportateur africain de gaz naturel et le 7e mondial. Lors d’une visite fin août en Algérie, le président français Emmanuel Macron s’était félicité de la décision d’Alger d’aider « à la diversification » des approvisionnements en gaz de l’Europe.

Premier fournisseur de l’Italie

Lors d’un sommet algéro-italien à la mi-juillet, un gros contrat pétro-gazier de « partage de production » entre les géants italien Eni, américain Occidental et le français Total, portant sur 4 milliards de dollars, avait été annoncé.

En outre, l’Algérie avait indiqué qu’elle augmenterait d’ici la fin de l’année ses livraisons de gaz à l’Italie via le gazoduc Transmed, dont elle est devenue le premier fournisseur devant la Russie, après l’invasion de l’Ukraine. Depuis début 2022, l’Algérie a fourni à l’Italie 13,9 milliards de m³, dépassant de 113% les volumes programmés auparavant.

Cherche gaz désespérément 

L’Europe entend diversifier ses sources d’approvisionnement. Ce merdredi 7 septembre, le président du Conseil européen Charles Michel a inauguré la mission diplomatique de l’Union européenne au Qatar, à Doha, où il est en visite officielle pour évoquer notamment la crise énergétique et le dossier ukrainien. Le Qatar est l’un des plus grands producteurs de gaz naturel liquéfié (GNL) au monde, avec les Etats-Unis et l’Australie.

Pétrole : Eni acquiert les activités de BP en Algérie

La Corée du Sud, le Japon et la Chine sont les principaux clients du GNL qatari, mais depuis l’année dernière, Doha a fourni des quantités additionnelles à la Grande-Bretagne et annoncé un accord de coopération avec l’Allemagne. L’Europe s’est longtemps opposée aux accords à long terme demandés par le Qatar, mais le conflit en Ukraine a changé la donne.

ARTICLES SIMILAIRES

1 COMMENTAIRE

  1. Mais pourquoi diable ,vous attendez vous à ce qu’ils se préoccupent des détenus d’opinion
    Algériens qui moisissent dans les geôles Algériennes ?
    Comprenez une bonne fois pour toute qu’il n’en ont rien à cirer de vos états d’âme !
    Ayons le courage d’affronter nos bourreaux et de les combattre ,et de presque les battre et vous verrez à nos portes, nous les pestiférés dans notre propre pays qui exigeons un état de droit laïque,se précipiter au nom de la démocratie tous les cols blancs de ce monde

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

La Nasa envoie une sonde dans l’espace pour détourner un astéroïde

Pour la première fois, une sonde Dart tentera de faire dévier de sa trajectoire un astéroïde. L'événement sera retransmis en direct par la Nasa,...

Les plus populaires

Commentaires récents