21 avril 2024
spot_img
Accueil360°France : Darmanin appelle les musulmans à constituer une fédération

France : Darmanin appelle les musulmans à constituer une fédération

Darmanin
Gérald Darmanin. Crédit photo AFP

Un statut de l’imam et une fédération de l’islam inspirée des protestants : Gérald Darmanin a plaidé lundi pour une meilleure structuration de la deuxième religion du pays, en lançant la seconde session des travaux du Forum pour l’islam de France (Forif).

Gérald Darmanin veut aller vite. Entre expulsions d’imams salafistes et volonté de mettre tous les musulmans de France dans une seule organisation, le ministre de l’Intérieur français entend réformer l’islam de France. « Il y aura désormais un statut de l’imam en France », a affirmé le ministre de l’Intérieur lors d’une conférence de presse, en demandant au Forif de « travailler sous six mois à la création » d’un tel statut, question lancinante de l’organisation de ce culte.

Contrairement aux prêtres, pasteurs ou rabbins, les imams ne doivent pas obligatoirement répondre à des exigences de cursus religieux. Dans un pays régi par le principe de laïcité il appartient aux musulmans « de fixer le statut religieux » des imams, a noté le ministre.

Mais il faut aussi côté profane une protection sociale, avec des imams salariés, et un niveau d’exigence linguistique et universitaire, en s’appuyant sur les 34 formations « laïcité » existantes.

Lycée musulman Averroès : la justice confirme la fin des subventions

- Advertisement -

Gérald Darmanin a aussi plaidé pour une structuration de l’islam qui « vienne des départements », à l’instar de ce qui a déjà été réalisé dans « plus de 40 » d’entre eux.

Mais « ce n’est pas à l’Etat de présider à cette structuration », a-t-il ajouté, en encourageant le Forif à s’organiser « comme il y a une fédération des protestants » en France. « Il ne tient qu’à vous de transformer le F de Forif en F de Fédération », a-t-il lancé aux 86 représentants, des acteurs de terrain désignés par les préfets (associatifs, religieux, juristes, membres de la société civile…)

La structuration de l’islam est un défi de longue date qui s’est toujours heurté aux rivalités entre différentes nationalités.

Pour mettre fin à l' »islam consulaire », les pouvoirs publics interdisent depuis janvier la venue d' »imams détachés » par le Maroc, l’Algérie et la Turquie, qui concernait 300 personnes environ.

Le ministre a aussi dit sa volonté d’avancer sur la question des carrés confessionnels dans les cimetières, qui manquent parfois de place. « D’ici le 1er juillet (…) nous ferons en sorte que l’accès à une sépulture ne soit plus un sujet pour nos compatriotes », a-t-il promis.

Sécurisation

Autre promesse, le doublement à un million d’euros par an des fonds alloués à la sécurisation des lieux de culte musulman pour « accompagner systématiquement les porteurs de projets ».

Car en 2023, avec 242 faits recensés, « les actes antimusulmans ont augmenté de près 30% », a martelé M. Darmanin, en précisant que « plus de la moitié » de ces faits ont été commis au cours des trois derniers mois, « ce qui montre que le conflit au Proche-Orient a des résonances évidentes sur notre sol ».

Le ministre a sur ce point salué la naissance en février de l’Association de défense contre les discriminations et les actes antimusulmans (ADDAM), qui « a vocation à assurer une meilleure remontée » des actes antimusulmans « manifestement encore sous-estimés ».

Le Forif a été lancé en février 2022 par Gérald Darmanin dans le sillage du discours d’Emmanuel Macron aux Mureaux, où il avait énoncé en 2020 sa politique contre l’islam radical.

Au total, six groupes de travail planchent sur divers sujets, au sein de cette structure qui devait initialement se réunir tous les ans.

Le lancement du Forif devait aussi permettre de tourner la page du CFCM (Conseil français du culte musulman), interlocuteur privilégié de l’Etat depuis 2003 mais en perte de représentativité du fait de luttes intestines.

Quoique débranché par les pouvoirs publics, le CFCM fait de la résistance car il continue d’exister sous une forme différente. Il vient en janvier d’acter une nouvelle gouvernance, aspirant lui aussi à mieux représenter le terrain.

Cette réunion du Forif est également lancée alors que les pouvoirs publics affichent leur intransigeance face aux risques de dérives ou d’islamisme.

Il y a quelques jours c’est un imam tunisien, établi dans le Gard, qui a été expulsé de France.

Avec AFP

2 Commentaires

  1. chwiya chwiya, on decouvre la vraie nature de la rebouplike Jacobinia. ThaRepublikth thjakoovth, ou tajewakth. Le dalmatien va la rendre plus que democratique, mais babopar-immigreie !!!
    Comme disent les zarabs ya latiiiffff !!!

  2. L’islam, la deuxième religion de France d’après Moussa dit Gérarld ! Avec les églises qui comparaient à la majorité des mosquées sont de vrais monuments historiques et touristiques souvent vides, les mosquées en France débordent jusque dans la rue, sans compter tous les autres lieux mm à l’école s’ils le pouvaient puisque l’islam pour les musulmans est un mode de vie. Avec la natalité puissance 5 chez les musulmans je suis certain que dans quelques années, elle sera la première religion de France et que tu n’auras plus besoin de t’appeler Gérald, Moussa te suffira largement. Même si les musulmans s’organisent dans une fédération, la lecture du sacré saint coran sera la même avec sa citadelle de pratiques déjà programmées pour ts les jours de l’année, du matin au soir. La mentalité sera la même qui d’un point de vue religieux qui rythme la vie d’un musulman est bloquée au 7è siècle. Il a fallut des siècles aux chrétiens pour comprendre et faire de la croyance une affaire personnelle alors que les musulmans n’accéptent mm pas la critique et quand ils le peuvent mm pas le droit d’être différent.
    Je me souviens, vers la fin des années 70 en Algérie, précisément à la sortie du lycée à Kouba , des barbus nous abordaient dans leur prosélitysme d’islamisation alors qu’on est nés d’office muslaman bessif, à leur yeux il faut pratiquer et nous invitent mm à la mosquée, avec mon copain on rigolait bien surtout quand ils nous disaient qu’ils vont islamiser mm le monde, les filles copines qui étaient avec nous se culpabilisaient de ne pas porter le hijab par exemple, actuellement c’est devenu la norme.
    Personnellement, je trouve que les religions monothéistes sont les plus grandes impostures et supercheries humaines, hormis le Christianisme a fait sa mue politiquement, philosophiquement, socialement, ce qui n’est pas le cas du jadaisme que mm s’il n’est pas conquérent reste un gros problème pour les Juifs qui se croient comme peuple élu sans parler des radicaux qui n’ont rien à envier aux islamistes, et l’islam qui est un vrai poison dans la socété.
    Il y a qqs mois un Irakien habitant en Suède avait brûler le coran,en Irak ils avaient brûler l’ambassade de Suède, je l’ai vu sur une chaine youtube s’expliquer et il disait à un moment que quand il y avait Daech en Irak les premiers a accépté voir mm à donner la main à ses sanguinaires étaient en bonne partie les musulmans dits modérés.
    Darmanin comme bon nombre de polititiens, journalistes, écrivains etc …ne mesurent pas assez le danger, les mêmes qui n’écoutent pas le peuple Français, les mêmes qui se demandent pourquoi de plus en plus de Français votent RN….Comme l’article du matin dernièrement sur le sujet, une guerre civileen effet est tout à fait possible.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents