16 juillet 2024
spot_img
Accueil360°La militante Mira Mokhnache placée en garde à vue

La militante Mira Mokhnache placée en garde à vue

L’enseignante universitaire et militante de la cause amazighe, Mira Moknache, est maintenue aujourd’hui, le 8 juillet, en garde à vue au commissariat central de Béjaïa. Elle pourrait être présentée demain, 9 juillet, devant le procureur près du tribunal de Béjaïa, indique le comité national pour la libération des détenus d’opinion.

Mira Mokhnache fait l’objet d’un harcèlement policier et judiciaire continue depuis la fin des manifestations du Hirak/Tanekra. Militante impénitente, elle garde toute sa liberté de parole et d’action, malgré la terreur qui règne sur le pays. Résultat : elle est souvent convoquée dans les locaux de police où à comparaître devant un tribunal.

Jeudi, 4 juillet 2024, elle était convoquée par la police judiciaire près la sûreté d’El Kseur où elle a été entendue sur deux dossiers distincts, dont l’un sur ses réactions à propos des déclarations de Saïd Sadi, informe le Cnld.

Après avoir signée les PV, il lui a été notifiée une convocation de police la sommant à se présenter pour la date d’aujourd’hui, le 8 juillet 2024, au commissariat central de Béjaïa.

Mira Moknache passe le plus clair de son temps à courir les tribunaux pour répondre aux convocations des juges. A maintes reprises, elle a eu le courage de dénoncer la répression qui s’abat sur les militants en Kabylie. Mira Mokhnache est connue par ailleurs pour être une militante pour la Kabylie. Dans une vidéo du 19 mai, elle s’est indignée sur le silence des politiques qui se taisent sur la répression. Et s’est interrogée sur l’absence d’une véritable connaissance des victimes des feux qui ont ravagé cette région depuis 2021.

- Advertisement -

Le régime ne perd pas son temps pour la faire taire. Elle est poursuivie dans plusieurs dossiers, dispatchés à travers plusieurs tribunaux : Béjaïa, Alger, Oran..

L’universitaire et militante politique a été acquittée pour certains dossiers et condamnées pour d’autres. Les peines ne sont pas toutes définitives, comme d’ailleurs celle de sa condamnation par le tribunal criminel d’Oran à 3 ans de prison ferme.

Sofiane Ayache/Cnld

9 Commentaires

  1. Solidarité totale avec Mira Moknache, une universitaire et une militante de valeur, qui ne craint pas de dire tout haut ce que pense la majorité des Kabyles en dénonçant l’arbitraire du régime algérien et son comportement colonial en Kabylie.

  2. Les maîtres et amis de Said samedi le Toufik boy ont réussis à mettre sous mandat de dépôt de massa Mokhnache pour avoir critiquée et répondue aux diatribes du larbin du régime concernant les évènements de LNI , où il accusé les jeunes de LNI d’avoir tué D.Bensmail sous l’influence d’une idéologie raciste véhiculée par un mouvement kabyliste , rien que ça !

    • Ouiii certains jeunes de larva neth irathen ont massacré notre frere jamel afelas ya3fou rabi.
      Le du lynchage barbare de feu djamel est passé meme en live sur takvaylith tv organe de propagande du mak faschiste.
      Vous allez nier aussi ce fait incontestable???
      Honte à tous ceux gangréné par l esprit TRIBAL.
      LE SÉPARAITISME DES FASCHISTES DU MAK EST UNE IMPASSE SANGLANTE.

      • Ce que tu appelles « le lynchage », est connu depuis belle lurrette et existe dans des vidéos ou la police a déja tout fait dans leur fourgon !!! Le jeter a des gens qui ont tout perdu fut préparé par la issaba pour que des serpents de ta sorte fassent semblant aujourd’hui.
        Va nous faire avaler que c’est aussi le MAK qui a mis le feu a sa propre region pour assassiner plus de 500 kabyles et leurs familles aisni que la destruction de milliers d’hectares d’oliviers et des milliers d’animeaux. FAKOU !
        La Kabylie n’OUBLIERA JAMAIS ses vrais ennemis sans exclure les serpents de ta sorte, les KHOROTS DE SERVICE.

      • Jamel Ath ithyrhem rebi a été assassiné autant que personne suspecte de pyromanie dans un contexte difficile ou 500 personnes sont mortes dans les incendies dont personne ne parle car le but c’est celui ci pour détourner l’opinion national et international de ce drame dont la responsabilité de l’état algérien est largement engagée directement ou indirectement.
        Personne n’a a cherché pourquoi la police l’ont arrêté puis qualifié de pyromane , comment la population a été informée de son arrestation puis relâché à la vindicte populaire.
        Un crime prémédité a des fins politiques afin de mettre en route une politique répressive et liberticide pour empêcher toute protestation et assurer le maintien du pouvoir en place malgré son rejet par le peuple : le hirak.
        Un jugement expéditif de ces jeunes de larvaa sans chercher la vérité est un deuxième assassinat de ce monsieur dont sont responsables ceux qui le cautionnent.
        Il s’agit des jeunes sacrifiés à la fleur de l’âge pour des enjeux de pouvoir ainsi que Jamel.
        Un traumatisme de ces jeunes en général inconscients et irresponsables sans aucun antécédents criminels , des jeunes qui croient bien faire suite à une manipulation de la foule émanant essentiellement des services de sécurité en tenant Jamel comme responsable des feux.
        Dans ce procès l’état est évidemment absente , car ils sont intouchables , la loi du plus fort ils sont responsables de rien.
        Vivement un vrai jugement après le départ de ce pouvoir ou la vérité sera la seule objectif , un souhait de tous car l’injustice est la pire de tout dans un pays.
        Jamel restera dans l’histoire comme une victime d’un système machiavélique et un héros que nous honorions dans une algerie démocratique, juste et plurielle.

      • @ az….
        Il est où le rapport on parle d’une détenue d’opinion,non?
        Tu sors comme toujours de ta fosse septique pour essayer, mais comme on dit, c’est comme si tu pissais dans un violon.
        Votre politique des mouhafadhates ne marche plus, les Kabyles sont majeurs et surtout vaccinés. Donc va dans des journaux chiatines tu auras beaucoup plus de caniches comme toi.
        Quant à Djamel tout le monde sait qui l’a tué et les feux allumés par ta bande mafieuse au pouvoir. Ça c’est factuel.

      • Une question ya le khoroto de service: Pourquoi les anti kabyles comme toi, ont refusé toute aide vers la Kabylie et celle de la diaspora, jusqu’a ce que Macron en pesonne envoie presque de force des avions francais pour éteindre les feux ? Ensuite ces memes avions ont été d’abord bloqués a alger avant d’etre autorisés a aller éteindre les feux ! Alors c’est quoi tout cela comme si les kabyes qui brulent sont vos ennemsi ! Ensuite ou sont ces fameux Canadairs « promis » depuis 3 ans par 3mmak et tes maitres ? personne n’est dupe et personne n’est aveugle devant l’anti kabylisme de la junte au pouvoir. Ces DAF qui ont divisé tout un peuple. Mais un jour vous rendrez des comptes.

      • Le MAK te pose sérieusement un problème. La petite vermine de ton espèce biberonnée au fascisme arabo-islamiste nauséabond ne peut comprendre la grandeur et la dignité du combat pour la sauvegarde d’une identité et d’une culture. Normal. Tu n’as ni identité ni culture, a zayla.

      • Pour le compte de ses maîtres d‘Alger „Azdayri“ conduira aujourd’hui le ban et l’arrière ban local des traditionnels soutiens au régime, convoqués pour faire de la figuration et assurer le spectacle d’une région soudée derrière Tebboune. Il y va en vrai de leur avenir de s’afficher et de redoubler de zèle. Attendez-vous donc qu’ils proclament haut et fort leur attachement à l’unité du pays et à son drapeau. Comme si les évidences ne l’étaient plus.
        Iẓẓan n yiḍan ɣef udmawen nwen a leɛwayer.
        Aqbayli i lebda.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents