30 mai 2024
spot_img
AccueilChroniqueLa religion d’État, une plaie inguérissable de l’humanité

La religion d’État, une plaie inguérissable de l’humanité

Une condamnation à mort sous le chef d’inculpation « corruption sur terre », vous connaissez un pays du monde civilisé l’introduire dans un article du code pénal et en prévoir la peine capitale ?

C’est ce qui vient pourtant d’arriver en Iran avec l’annonce de la condamnation à mort du chanteur de 33 ans, Toomaj Salehi. C’est le journal très conservateur, Hamshahri (l’expression est un euphémisme) qui l’a annoncé au monde, le 24 avril, avec un contenu stupéfiant que nous avions  rappelé “Le tribunal d’Ispahan a condamné [le rappeur] Toomaj Salehi à la peine de mort et à des peines supplémentaires pour corruption sur terre”, 

Mais avec un épouvantable cynisme, la cour rajoute « en raison de l’expression de remords […] par l’accusé, la justice a estimé que le chanteur avait droit à une remise de peine”. Il serait « éventuellement condamné à une longue peine de prison ».

Nous saluons la très grande mansuétude et l’humanisme du tribunal islamique d’Hispahan. Le guide suprême qui dicte le contenu des arrêts, comme Poutine sait le faire, a conscience qu’il faut donner un avertissement à une foule qui s’était récemment soulevée. Des avertissements sous menaces d’une peine de pendaison, il en avait pourtant donné autant qu’il faut pour remplir les cimetières

Il faut surtout comprendre que cet avertissement est autant à l’intention de la population qu’à la communauté internationale. Les événements à Gaza ont ces derniers temps ouvert la porte à des condamnations atroces, par charrettes entières.

- Advertisement -

Mais il sait également qu’il ne faut pas aller trop loin lorsque l’opinion internationale a le regard sur les affaires internes. C’est la raison pour laquelle la condamnation est lourde mais la « possibilité » de remise de peine justifiée par les rares limites que le régime des mollahs se fixe.

Il faut dire aussi que le rappeur est une énorme célébrité et que le régime a la crainte de réveiller une seconde fois les grandes manifestations populaires de l’année précédente qui avaient failli le faire vaciller.

Il est une icône de la jeunesse mais à cette popularité artistique se rajoute son militantisme décomplexé, dans les paroles de ses chansons comme dans ses actes de provocation.

L’humanité « normale » en a assez de la terreur des religions lorsqu’elles prennent le contrôle du pouvoir d’État. La barbarie est toujours au rendez-vous sous le couvert d’un code pénal sacré tombé du ciel et dont la sentence pour sa critique est la mort, l’incarcération ou la torture.

J’en ai assez de mes interlocuteurs qui me rétorquent systématiquement que ce n’est pas la religion qui est répressive mais les personnes qui en prennent excuse pour leur propre ambition de pouvoir.

Il faut lire le texte, pas une page sans d’épouvantables menaces et sanctions. Quant aux femmes, on y lit même que le fouet ou la mort est la sanction au moindre mouvement de sourcil. Dire que c’est une mauvaise interprétation me rend perplexe, ils ont parfaitement lu et compris un texte qui est aussi clair dans ses intentions qu’un sabre brandi sur la tête des humains.

Lorsque les étudiants ne comprennent rien et disent des inepties dans leurs copies, on est tenté de penser que, soit les élèves n’ont pas la capacité pour comprendre, soit le professeur a une insuffisance professionnelle.

Là, il s’agit des deux réunis, le texte professoral (le plus haut en grade) et les croyants. L’un a rédigé le polycopié, les autres le lisent. Alors, l’excuse du détournement du texte, ça suffit !

Jamais la religion, lorsqu’elle a le pouvoir sur une société, n’a fait autre chose que faire subir la terreur et le sang. Elle qui prône la tolérance, l’amour et la conciliation, a été responsable de dizaines de millions de morts à travers l’histoire. Et la violence est encore plus grande lorsqu’il s’agit d’une bataille entre deux religions. Il n’y a pas de place pour deux conquérants qui veulent prendre le pouvoir sur les Etats et sur les âmes des crédules. La terrible guerre des religions en Europe avait décimé des millions de personnes.

Aucun humaniste et démocrate n’ont remis en cause la liberté de conscience et de culte. Les gens ont le droit de croire à ce qu’ils veulent si la religion arrête de terroriser sous l’excuse d’un parjure dénoncé par une armée de surveillance des âmes.

Non seulement l’humaniste et le démocrate n’ont aucune intention de la combattre si elle est dans la légalité républicaine mais ils savent que l’humanité ne peut pas vivre uniquement par la seule raison. L’irrationnel est parfois nécessaire pour la rassurer et lui permettre d’enrichir sa vision des choses (pas pour tous, l’école m’a déjà tout donné).

La terreur de la religion d’État est consubstantielle à l’histoire de l’humanité, on ne pourra jamais l’éradiquer, elle revient toujours alors qu’on pensait l’avoir mise au pas pour qu’elle reste une affaire de conscience.

Mais nous pouvons la combattre pour qu’elle finisse aussi par partir comme un virus qui est vaincu même si on sait qu’il reviendra après une longue période de sommeil. C’est tout ce que l’humanité peut faire contre cette épidémie mortelle mais il faut qu’elle le fasse.

En attendant, les mollahs, comme Tebboune, tomberont inéluctablement un jour comme tous les despotismes finissent par mourir.

Ce jour-là, les mollahs se mordront les doigts de ne pas avoir eu la précaution de bannir la peine de mort. On n’est jamais suffisamment prévoyant lorsqu’on est dans l’euphorie du pouvoir sans partage.

Je n’ai aucune attirance envers le Rapp mais ce chanteur militant est pour moi la voix la plus belle du monde en ce moment.

Boumediene Sid Lakhdar

28 Commentaires

  1. Une chose que je peux vous guarantir est que si c’etait Trump a la Maison Blanche, il n’y aurait pas de guerre en Ukraine et les mullahs feraient deja partie du passe’ et les balestiniens bien tranquiles a travailler pour leurs enfants et non l’inverse ! Au passage, les khorotos ne sont pas mieux barre’s. La difference avec les Perces est que ceux-la ne sont pas des soumis-volontaires et passifs. Quand le shah se prenait pour bouteflika, ils l’ont vire’ et avec la peste des Mullahs, faut dire qu’ils ont a faire a la sauvagerie islamiste multiplie’e par les communards Chinoix et Russes.

    • Ah, combien j’aime les algériens qui admirent Trump ! Ça doit donner un sens de la satisfaction de soi réconfortant. Comme c’est simple! Pourtan, personne n’y avait pensé: Mais oui, il suffit de mettre Trump à la Maison Blanche, et voilà, comme par magie, tous les problèmes du monde sont réglés ! Plus de guerres, plus de maladies, plus de chômage !!! La belle vie, quoi.
      Ya hesra, ya hesra…

      • Essaye de faire usage de tes fesses, car l’estomach ne produit rien sinon t’exposer et, ca ne fait que de la paine aux autres lecteurs.

        1. « Ah, combien j’aime les algériens qui admirent Trump ! – Je ne suis pas algerien.

        2. Ça doit donner un sens de la satisfaction de soi réconfortant. – C’est un arrangement de mots eppele’s en Francais, mais ce n’est pas du francais. La politique et le pouvoir politique en particulier est une fonction utilitaire. Et le President Trump a reussit cette mission. Il n’est pas dans la charite’, ou la pretention d’en faire comme le faire le vieux sinile que le discours des specialistes de la mesquinerie applaudissent.

        3. Comme c’est simple! Pourtan, personne n’y avait pensé: Mais oui, il suffit de mettre Trump à la Maison Blanche, et voilà, comme par magie, tous les problèmes du monde sont réglés !

        Pas simple du tout. Rien n’est simple dans la vie. Les Etat-Unis ont construit une force de dissauasion indisputable et Trump contrairement a ses predecesseurs, jusqu’a Ronald Reagan, a su la rentabiliser – contrairement au dingue et paume’ et la vipere de Californie que vous supportez, qui s’en sont servis, ou du moins ont essaye’ et se sont fait prendre, pour un enrichissement personnel a travers leurs familles. Le nepotisme a pour recine l’introvertie – contraire aux fonctions d’interet publique/general. Decidemment, au point de nier sa propre petite-fille de 5 ans ? Accepter que son filston se tappe la femme de son propre frere sous son toit? Decidemment, on vous fait croire au « brotherly love » [l’amour fraternel].

        Plus de guerres, plus de maladies, plus de chômage !!! – Les guerres et actes de terrorisme, il n’y en a pas eut au USA durant son mandat. Les maladies et je suppose que vous faites allusion au Covid, vient d’un laboratoire Chinoix, dont la recherche a recu des subventions/participations Americaines livre’s par l’Administration Obama/Bidon.

        4. La belle vie, quoi. – Je ne sais pas de quoi vous parlez. Il y a autant de vies que de personnes. Chacun assume la sienne. Le communautarisme et moi n’allons pas ensemble. Je vous suggere la Chine. Vous pourrez leur rouler du Couscous, s’ils ne le font pas encore. Ils vous donneront une promotion vers cireur.

        En plus d’etre hors-sujet, ce que vous ecrivez est incongruent et sans sens. Ce n’est pas du Francais.
        Ya hesra, ya hesra…

        • Si tu n’es pas algérien, ce n’est pas ma faute de t’avoir pris pour un algérien, vu que tu postes un commentaire sur le matin d’Algérie, et non sur le matin de Russie ou de France. Pour le reste, ça ne mérite pas de réponse de ma part.
          « Pas français », ça veut dire quoi? Que tu écris mieux que moi en français? You should, since I have spent two-thirds of my life in the US, and I am over 70. That’s a lot of years, my friend.

          • Et ca continu !!!!
            « Si tu n’es pas algérien, ce n’est pas ma faute de t’avoir pris pour un algérien, vu que tu postes un commentaire sur le matin d’Algérie, et non sur le matin de Russie ou de France.
            Mais vous etes deregle’ bobo ! Le Matin ne censure pas sur la base de nationalite’, race ou je ne sais quel autre critere bidon, mais strictement pour atteinte a l’integrite’ physique, meme pas morale, d’individus nomemment identifie’ pour qui ca constituerait une diffamation ou un risque quelconque, c.a.d. encore vivant(s) !!! Le Lakhdar Boumediene par example n’a ose’ censure’ plus d’un commentaire dans lesquels il a recu les meme critiques pas polies du tout – et a son credit, il a reconnu ce que j’ai releve’ ou du moins respecte’ mon appreciation et n’a ni repondu ni censure’… Et c’est pourquoi je continu de lire et poster des commentaires…
            « Ce n’est pas du Francais »: ca veut dire que ce n’est pas de la langue Francaise. En d’autre termes, en Francais, meme les ombiguite’s ont leurs formes et structures… ce qui n’est pas le cas de ce que vous avez ecrit, qui n’a de place alors que comme bla bla bla …

            « Que tu écris mieux que moi en français? »: Cette notion de « mieux ecrire » tient compte du style, forme et structure, mais qui ecrime quelque chose quand-meme… par-contre, votre commentaire n’exprimait rien et on ne peut en deduire un, des lors que vous etes hors-sujet !

            « You should, since I have spent two-thirds of my life in the US, and I am over 70. That’s a lot of years, my friend. »
            So am I ! – Your age has nothing to do with what you express. You spent most of your life in Philly, so what ? I have been all over the place and for as long, maybe longer. You were off topic and that’s why what you posted was a non-sense. My remarks were about the irrelevance of your comment not your spelling or some other grammatical mishaps.
            You are making a moralist jugement on President Trump, not an factual evaluation of his mandate. I even cited for you an example of BS in politics. That of Schummer and Pelosi who who ask him in the Oval Office to negotiate some expenditures « Off Camera. » – Was it cherity of a sort or was it « Tax Payer’s money? » – Give me a break !!! « So I don’t think we should have that conversation in front of the media… »……bla bla bla …. Schummer: « Let’s debate in PRIVATE. » – What’s private about a spending bill ?
            I can go on and on for pages…
            Anyway, I didn’t mean to be disrespectfull to you. What I wrote highphens the realite’ that in « politics, it’s all « a report of force, and relevance. »

            Democrates operate with loopholes, designed for their big donors, with the belief that the working class America is too stupid to comprehend.

            Here’s another example: Obama Care, while all covered with pretencious words such as « full Coverage », inside you find « Covers what’s medically necessary. » – And then they subject YOUR DOCTOR’s PRESCRIPTION of a medicatio or procedure to some administrator with some form of medical training, ie « learned medical billing software. » – I know of a real case law agaist a State that delivers Medicine to « connected people only. »

            Trump means what he says and says what he means – There aren’t enough of him around the globe and that’s why it’s a mess !!!

            • Quel gâchis d’avoir vécu des décennies au pays de l’Oncle Sam et de continuer d’avoir l’illusion qu’un président, un candidat sérieux, ou un parti est meilleur que l’autre. Pendant que les gens s’égosillent à chanter les louanges de Trump, Biden, Obama, ou Bush, eux, dérrière les coulisses rient à gorges déployées de la stupidité de leurs supporters.
              Les soi-disant Démocrates promettent monts et merveilles au travailleur avant d’être élus et lui donnent le marriage gay après avoir été élus. Les Républicains, eux, ne promettent rien qui coûte de l’argent. Leurs supporters se contentent de mots vides. Il suffit d’insulter Biden ou Obama pour les satisfaire.
              Pendant ce temps, la condition du travailleur glisse vers le bas.

  2. Pourquoi d’Etat ? Parce que vous ne pouvez pas vous opposer à la liberté de culte ?

    Si vous deviez choisir , et c’est vraiment le vrai choix , entre la liberté de culte que vous ‘’vilipendez ‘’, pour ne pas dire dénigrer, et une religion ‘’éclairée ’’ d’Etat, quel choix feriez-vous ?

    Je n’ai pas pu élever ma réflexion à ce sujet assez haut pour me permettre une position aussi tranchée que celle de Sid Lakhdar mais d’emblée, au niveau zéro de mes pensées, je plaiderais plutôt pour une religion d’Etat.
    Il ne s’agit pas de penser dans l’absolu : religion d’Etat ou pas, mais religion d’Etat pour quelle société ? Comme nous avons vu combien et comment notre société est tératogène, et comment la religion ,de proximité, se décline dans notre société j’ai tendance à me méfier de la liberté de culte, car elle s’entend exclusivement par la liberté de pratiquer un culte et non par la liberté de pratiquer ou pas.
    Pour une religion d’Etat car tout dépend de ce qu’on y met et de la façon dont on la conçoit. Une religion d’Etat bien conçue éviterait de livrer la populace aux gourous de tout bord car c’est souvent le cas dans les pays où l’Etat ne s’en préoccupe pas. En France l’histoire de la laïcité qui a été loin d’être un fleuve tranquille mais au contraire un mouvement d’une grande violence idéologique a montré le poids de l’emprise de l’Eglise sur la société.
    Dans les pays comme les le nôtre le choix n’est pas entre pas de religion, d’Etat ou pas, de société ou pas, puisque la société est religieuse dans sa quasi majorité, mais quelle religion pour la société.

    C’est dans cette voie que je m’inscris, c’est pour cette raison que je plaide pour une religion d’Etat. Une religion d’Etat, dans un Etat de droits.
    Je ne vois pas notre pays inscrire dans sa constitution : L’Algérie est une république qui ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte. Je préfère donc par défaut une constitution où l’islam, puisqu’il ne s’agit que de cette religion-là , et où la liberté de conscience est garantie, à pas de religion d’Etat mais une religion de société.

    • Ce regime des mules d’allah est definitivement inscrit et designe’ « a abattre. » religion d’etat ou pas. Ce qui interessait les occidentaux en religion est ce qu’ils pensaient etre un moyen de pacification des masses – a exploiter. Tu es, de ta propre affirmation une dinde bien guarnie et prete au four.

      L’Islam extrait du Qoran et des villes Arabes a un sens et toute sa tchektchouka est congruente avec la culture locale qui l’a cuisine’. Ailleurs, c’est un poison, meme pour les cafards. Je pense que tu devrais aller vomir ca en Arabie ou dans l’une de leurs Ambassades. Essaye la turquie, on y donne du zlabia et du makrout et vite ! Surtout aux menteurs, c.a.d. ceux et celles qui disent autre que ce qu’ils savent etre vrai. Je suppose que c’est ton espece qui a construit ces mosque’es qui pillules comme de la merde partout, en Algerie. Rien que pour ca, vous meritez un billet gratuit a Istambul.

      Je vais essayer de vous aider en vous eclairant sur quelque-chose: Dit-on, ceux qui ont plus longuement reflechit et librement debattu la question, ont conclut que les institutions ne sont pas dotte’es d’une conscience pour avoir besoin d’une religion – Les Hommes si ! C’est pour cela que se sont les affiliations des candidats a la gestions des affaires de ces institutions, qui sont en general examine’s sur la question de « conscience » – examine’s par le publique/electorat. L’electorat qui voit les diarhe’es religieuses, et alors TOUTES ET SANS EXCEPTION, sait le type de poison qu’elles secretent.

      Mais, je vais vous laisser avec ceci: Les Algeriens ne se sont jamais constitue’s pour parler de « Constitution » – les SNPs, sans race, ni honneur ou dignite’ et traitres de naissance, ont bien ete arme’s par les arabo-musulmans justement pour les en empecher.Empecher des adolecents et des veuves, faut-il le rappeler ! et mascarade apres mascarade, depuis.

      Enfin, mais si vous tenez a une religion pour l’etat algerien, alors autant cuisiner une religion ou adapter une deja prete sur place ! Ne vous inquietez, ca produit des sultans, rois et meme des leaders zbirituels(genre mullahs, c.a.d. papes) – et cerise sur le gateau – made in alkharia !

      Enfin, c’etait une education gratos… Qu’en savez-vous des autres religions pour « CHOISIR » l’islam?

  3. La religion est avant tout un instument de domination aux mains des détenteurs de pouvoir. La religion est là pour faire accepter au dominés l’état des choses tel qu’il est, et pour donner au dominant le sentiment que tout est bien comme ça.
    « La religion est regardée par les simples comme vraie, par les sages comme fausse, et par les puissants comme nécessaire » dixit Sénèque.

    • Amene ! Ce qui manque c’est de la justice au sens partage juste, c.a.d. chacun la sienne et dieu pour tous !

      Pauvre Jesus, il a cru a tout ca et que ses prochain es vacances avec Marie Magdelaine sera sur un chameau a la place d’un ane. Il a fini sur un avion debout qui demarre a la verticale. Il avait meme 2 stewarts pour l’accompagner au baradis.

  4. Pour l’évolution d’un pays, une seule religion pose problème. Surtout si elle toute puissante, car elle opprime les autres croyances !
    Quand la religion est d’État, tous les ecclésiastiques sont fonctionnaires, de ce fait ils sont aux ordres de leur employeur !
    De ce fait, au travers de discours # religieux #, le rôle de l’imam, prêtres, pasteurs, popes,… est de domestiquer la population et cela depuis les origines car il n’y avait pas de police dans l’ancien temps !
    Le problème de la religion d’État, c’est le problème des monothéismes ! Chacun pense qu’il détient la vérité et qu’il est le plus proche du vrai dieu ! Il n’y a pas plus intolérant qu’un monothéiste !
    Quand on examine une carte du monde, on constate que les pays asiatiques ne sont pas aussi embêter avec cette compétition de sectes monothéistes ! Déjà, il n’y a pas de religion d’État et de grand manitou imaginaire ! le bouddhisme, taoïsme, shintoïsme,…. sont des cultes plus terre à terre que ce délire infantile d’être un bon élève ou un bon tueur afin d’être récompensé avec le célèbre paradis ! Et attention à l’apostasie, dans certains états musulmans, c’est la peine de mort !

  5.  » …
    Pour une religion d’Etat car tout dépend de ce qu’on y met et de la façon dont on la conçoit. Une religion d’Etat bien conçue éviterait de livrer la populace aux gourous de tout bord car c’est souvent le cas dans les pays où l’Etat ne s’en préoccupe pas.
    Mais vous patinez monsieur !… Une « religion bien concue pour sauver les populations des gurus » – Et quels gurus vont concevoir votre « religion swaswa? » – La religion de l’Etat, qui n’a pas d’etat d’ame ou conscience est La Constitution justement, qui etablit PAS UN ETAT d’AME/Conscience – moyen – de la population, MAIS, Une REGLE DE GESTION DE LA COHABITATION DES MEMBRES DE LA POPULATIONS AUX ETATS D’AME VARIANTS. Une Constitution est une SYNTHESE DES NEGOTIATIONS mene’es le long des divergences deja reconnues de fait. Une de celles-ci est la geograpahie. On parle d’un territoire donne’ (algerie). Pourquoi s’arreter la et ne pas aller plus loin? Bang !!! Les personnes d’ailleurs, ne sont pas concerne’es. Et bien, a ‘interieur de cette algerie-meme, ce n’est tout le monde qui est concerne’. Je ne vais pas repositionner Mars dans l’Univers, les groupes sociaux naturels sont connus dans cette algerie. Chacun a ses vecus et reperes forge’s par l’histoire. Ces groupes ne sont pas a constituer, ILS SONT DEJA CONSTITUE’S – Ce qui facilite la tache davantage.
    Il ne peut y avoir de Negotiation sans respect et impunite’ totale, dans le processus. C’est d’ailleurs ce qui se passe entre nations deja structure’es. Une absence/arret des hostilite’s est un pre-requisite. Une tierse entite’ CAPABLE de Neutralite’ et d’arbitrage est donc necessaire, quand ces groupes deja existants n’arrivent pas a s’organiser et deguager des Porte-paroles. Tous les 2 en plein Desert, cependant, la vie des Touaregs n’est pas la meme que celle des Mzabs, par example !!! Les differences a applatir sont trop grandes et enormes pour pretendre le faire. Le negoce revient a reconnaitre, en bonne fois, que certains aspects de la vie sont du ressort de l’Autorite’ locale – d’autres, sont negotiables.

    Je vous expose une cas:
    EGALITE’ DES CITOYENS: En Kabylie, en Oranie, au Centre, cela a un sens dans le cas Homme-Femme. Les Touaregs sont une societe’ de tradition Matriarcale, les Mzabs totalement le contraire, les Chaouis varient. Si le soucis est d’ameliorer le sens de l’egualite’ entre tous les Citoyens, alors il y a lieu de convaincre les negotiateurs, sinon a mettre le sujet dans la libre circulation, question de donner des options et reelles possibilite’s aux personnes d’une groupe d’aller vivre dans le territoire d’un autre. Un sujet qui peut evoluer dans le temps au fil des interactions et changements des elus locaux.
    Bref, on parle d’autorite’s locales vs autorite’ centrale. Voila un autre point a clarifier.
    La notion d’autorite’ et central vs local. Autorite’ dans le sens Legal, c.a.d. quelle loi est applicable? Et par locale et centrale il s’agira s’autorite’ qui elle-meme etant une loi, il y a donc necessairement plusieurs cadres legaux et donc Institutions d’elaboration de ces Lois dites Locales. Bref, un pays comme l’Algerie ne peut etre qu’une DICTATURE ou Un Etat Federal. La dictature etant mortelle, il ne peut y avoir que du Federal, donc une Federation d’Etats.

    Voila qui facilite la tache. Il n’y a pas lieu de melanger les genres ou compliquer plus que ce l’est. Constituer l’Algerie, revient a constituer les Etats qui la composent. Il revient a ces populations de SE CONSTITUER. Les Kabyles l’ont Concretiser contre vent et maree. Les Chaouis aussi ont pris des initiatives. Les Mzabs aussi, sans parler des Touaregs qui non seulement le font sans meme en parler, se battent pour !!! contre des etats deja etablis et des Mercenaires de renom bien finance’s et arme’s. En vue de ca, c’est bien le cas de le dire que les algeriens ne doivent disposer que d’un droit – celui de choisir la couleur de la leche qu’il portent au cou et celle des chaines aux pieds.

    En France l’histoire de la laïcité qui a été loin d’être un fleuve tranquille mais au contraire un mouvement d’une grande violence idéologique a montré le poids de l’emprise de l’Eglise sur la société.
    Faut oublier la france – ce n’est pas un pays non-plus. Ils patogent dans la meme merde avec leur jacobisme. La question est de savoir s’ils ont ete’ contamine’s par leur emir preferre’ ou l’inverse?

    Dans les pays comme les le nôtre … – Vous n’avez pas de pays !!!

  6. Ce n’est pas l’Etat qui est responsable de la religiosité des gens mais la société. Celle-ci a toujours été transmise par la société avant l’existence des Etats. Pour la plupart des gens la religion est une abstraction pure sans contenu. Ce n’est pas l’Etat qui a construit les mosquées dans les villages les plus reculés de Kabychie mais les kabychous eux-mêmes. Et ce n’est pas l’Etat qui a voilé les femmes Kabyles ou qui impose une pratique religieuse malgré le fait que l’Islam est religion d’Etat.

    Ma position est que ce ne sont pas tant les philosophies, les religions, les idéologies, les croyances en soi qui posent des problèmes mais le rapport à celles-ci. L’aliénation et leur pratique. Si quelqu’un croit aux extra-terrestre mais ne leur voue aucun culte cela ne pose pas de problèmes. C’est quand il se met à imposer aux autres des préparatifs pour les accueillir que ça les posent.

    Mon propos ici est que nous avons une société totalitaire et tératogène. Je vous épargne un topo sur le mode de production de l’idéologie : ce n’est tout de même pas un hasard si c’est l’islamisme qui a triomphé dans notre société et si d’autres, comme autre alternative , ont glorifié le traditionalisme, l’ethnicisme, le nationalisme, le régionalisme et je ne sais quoi . Et tout ça chez les plus éclairés parmi nous. L’autre a dit aux moments les plus cruciaux de notre histoire, quand il est revenu dans son égarement et quand l’évidence l’a ramené vers sa société : « je ne permets à personne de dire qu’il est plus musulman que moi ». Il n’a pas dit basta avec la religion, mais il a prêché l’islam de ses ancêtres, za3ma il était plus évolué l’islam de ses ancêtres.

    Kifech tselek’ha ya Sid Lakhdar m3ahoum ?

    Or, vous éludez ces faits historiques, comme si nous aviez à faire à la société suédoise.

    Dans cette contribution-je sais que par ailleurs vous ne pensez pas cela- il me semble que vous raisonnez comme si la seule problématique est que c’est l’Etat qui impose la religion à la société et que si ce n’était pas le cas la société s’en serait émancipée. Vous oubliez que quand le choix a été donné à la société elle n’a pas choisi la liberté contre un Etat totalitaire, mais la religion : c’est-à-dire un totalitarisme encore plus rétrograde et plus violent.

    Si je vous suivais, d’après ce que vous dites de la religion, dont les textes sont sacrés et connus, c’est la religion d’Etat qui pose un problème ou c’est seulement parce qu’il y a une religion d’Etat que ça pose un problème, car il n’y pas de religion spécifique d’Etat , c’est la religion de la société qui est religion d’Etat.

    Quand il n’y avait pas d’Etat, comment la religion était pratiquée ? Et comment la religion était pratiquée loin de l’Etat ? Si le pouvoir religieux n’avait pas été récupéré par l’Etat, qui l’aurait récupéré sinon des gourous de tout acabit ?

    • Au travers de l’histoire, on constate que c’est le pouvoir politico-militaire qui décide de l’idéologie à implanter dans le territoire conquis !
      C’est grâce à l’empire romain avec sa religion d’État que le christianisme s’est diffusée !
      Si les arabes et les différents empires # musulmans# n’avaient pas conquis le Maghreb, il est fort à parier que les algériens ne seraient pas musulmans !
      La reconquista espagnole l’a démontré en Andalousie, dans les îles méditerranéenne jusqu’à Oran, Béjaïa, … Les espagnols n’ont pas hésité à convertir des mosquées et synagogues en églises !
      Avec leur richesse liée aux Amériques, on peut s’interroger ! Pourquoi les espagnols n’ont ils pas colonisé l’ensemble du Maghreb et notamment l’Algérie ?
      On aurait eu d’excellents catholiques comme les Andalous, siciliens,….

      La politique de l’impôt pour les d’himmis est une façon de convertir par l’intéressement ! Ce n’est pas une décision prise par un Etat ?
      La religion musulmane est un culte fabriqué par des hommes pour des hommes. On le constate par le statut de la femme dans les différents codes : famille, successoral, … Ils sont favorables à la gente masculine !
      Ce qui intéressant, c’est de constater l’invisibilité de la femme à la télévision lors de retransmission à la mosquée et aux enterrements !
      La démocratie sera difficile !

      • Slamalek = pedalek ! Les Anglais sont plus specifiques. Egoiste se traduit par le terme Anale !!!
        Plus animale que cette culture tu meurs !!! Meme au geste pres, apres le maquillage et la parfumerie, il y a la soumission par le rabat de la tete jusqu’au sol et l’exposition du luc/parabole.

        Quand c’est refoule’, ca produit de la psychopathie, surtout quand c’est justifie’, comme le font bien religions d’Asie mineure. La violence que ca engendre ne provient pas du courage nonplus, mais du vis et la ruse. Ni de la tactique ni de la strategie, comme ce fut dans les guerres qu’ont mene’ nos anciens d’antant. Les troupes Arabes ont bien su mener leurs attaques lachement, une dechra a la fois, negotiant la paix contre des jeunes pas murs, qui seront foutus aux premiers rangs comme boucliers, a la prochaine dechra. Ca aura tres probablement ete’ ces gens qui auraient convaincu les dechras et douars suivants les uns apres les autres… Et n’y aura de bataille qu’a l’arrive’e devant une femme, FILLE DE SON PERE !

        En tout cas, la guerre de liberation de la France l’a redemontre’ que je sache, avec tous les adeptes du Maroc, Tunisie, Lybie, Egypte et Syrie. Et pourtant, ce n’est que les Saoudiens et Americains qui ont pose’ la question Algerienne a l’ONU.

  7. JE REVE D’UN MONDE SANS RELIGIONS , LA OU LE MAUVAIS N’ABUSE PAS DE LA NAÏVETÉ DU BON EN UTILISANT DES MOTS CAPTIVANTS.
    UN MONDE LA ON FERAIT PAS VIVRE L’ENFER AUX GENS EN ÉCHANGE DE PROMESSES POUR LE PARADIS.
    JE REMERCIE DIEU QUI M’A CRÉÉ ATHÉE IoI
    Plutôt un grand merci pour mes ancêtres, qui m’ont légués une culture intelligente kabyle, une culture qui a résisté à tous les charlatans qui ont voulu me faire changer ma terre avec leurs livres.

    • Jean-Jacques Rousseau ce célèbre pédagogue français d’origine Suisse je crois disait « l’homme est bon, c’est la société qui le corrompt ». Les religions(toutes les religions) ont corrompu l’homme faisant de lui un tueur sanguinaire au nom de dieu et on l’a vu chez nous en Algérie quand les intégristes du fis faisaient régner la terreur en égorgeant au petit matin de paisibles étudiantes qui ne portaient pas le…hidjab!!!qu’ils ne se gênait pas de violer comme le faisait au nom de …dieu leur sinistre mentor en couchant le soir même avec une femme dont il venait de passer au fil de l’épée le mari, le père les frères, les oncles et tous les mâles pubères de la tribu. Mais je crois qu’en ce qui concerne l’Algérie les choses vont changer en mieux car la scolarisation des femmes est une chose positive malgré le côté obscurantiste de cet enseignement parfois au rabais. N’oublions pas que les étudiantes sont largement majoritaires dans nos universités (peut être plus de 70%) et la qualité viendra sûrement. Ansi dekidh ayagou (d’où viens-tu brouillard) comme le disait si bien notre grand poète Lounis Aït Menguelet auquel je souhaite une longue.

  8. Je dis que le choix n’est pas entre religion d’Etat et pas de Religion. Dans notre pays la religion est une réalité sociale et culturelle, qu’elle soit d’Etat ou pas. Si j’avais à choisir, dans l’idéal seulement, je choisirais un pays où la religion est exclue de l’Etat du droit et du champ social. Est-ce possible ? La réponse est non. La vraie alternative : c’est une religion de marabouts , de guru, de sectes. Quand la religion est instrumentalisée d’abord par la société, pourquoi l’Etat, la politique, ne s’y mettraient-il pas ? Dans les pays les plus démocratique la religion est influente.

    Puisqu’on parle de constitution : moi je trouve que celle de L’Algérie est équilibrée, car la religion d’Etat est contrebalancée par la liberté de conscience et d’opinion.

    Citez-moi donc combien de pays ont inscrit dans leur constitution « : notre pays est une république qui ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte » ? Le christianisme est la religion d’Etat de 14 de plusieurs pays. Aux Etat-unis  »in God we trust » est la devise du pays , on la trouve sur tous les billets de banque. Tous ces Etats ne sont pas des Etats théocratiques.

    L’Algérie n’est pas un Etat théocratique, c’est la société qui l’est. Du moins dans sa constitution. Puisque la liberté de conscience est garantie. Il ne faut pas confondre avec liberté d’expression mais la liberté d’opinion est inviolable aussi.

    • La liberté de conscience en Algérie ?
      Vous devriez demander à Yacine Mebarki qui a eu 10 ans de prison + 10 millions de dinars, ramenée à 1 an en appel, pourquoi ?
      Dans le 1er procès : les chefs de condamnation sont : profanation du Coran (il manquait des pages), incitation à convertir un musulman à une autre religion, …
      Cela a été abandonné en appel, l’offense à la religion a été gardée !
      Walid kechida, Amira bouraoui ont été poursuivi et ont eu comme chefs d’accusation :
      # Offense aux préceptes de l’islam #
      On peut constater que la critique de la religion d’État est assimilée à la critique du pouvoir !
      Quand toute autre interprétation du monde est condamnée, on peut affirmer que la liberté de conscience en Algérie est une véritable comédie !

      • @Lo Ji: Vous ne savez pas que vous vous adressez a un défenseur de la issaba en chaire et en os ? Jamais il a émi une critique quelconque même s’ils brulent le pays. Le mec justifiera que le peuple mérite la misere et les incendies parce qu’il a compris plus que les autres tant que ce ne sont pas ses enfants qui se font rotir.

  9. Si presque 99% de la populce est bessif musulmane malgré elle, pourquoi la religion doit appartenir a l’état ? Imaginez si les chrétiens s’approprient le christianisme dans leurs constitutions ! les mollahs vont crier sur les toits au racisme latent. Comme les khorotos ne peuvent être que des khorotos, on voit la même comédie chez les arabes: Republique arabe d’Egypte, republique arabe de Syrie, comme si personne ne savait pas qu’ils sont arabes ! Donc ils dansent sur trois pieds, s’ils ne sont pas arabes, ils sont musulmans ou vice versa, ou les deux a la fois. Si la populace est arabe ou musulmane, est il logique de crier sur les toits a qui voudrait l’entendre que le pays est arabe ou musulman ? Même chose pour la république muz muz d’Iran. La folie khoroto ne connait pas de limites au point ou même le pauvre bon Dieu n’a pas échappé: On lui a creé un parti potitique – a son insu – , le Hizboullah. Comme si Dieu était tellement faible qu’il aurait besoin de protection par les mouches tsé tsé, instable mentalement, pour le défendre ! N’est il pas donc “haram” de jouer au protecteur de Dieu si on croyait vraiment qu’il est au dessus de toutes et tous ? Croire que le bon dieu a besoin de protection humaine doit être normalement condamné a mille coups de fouets et 365 jours sans relations séxuelles – comme c’est le bas-ventre qui parle chez les khorotos – Chez d’autres c’est le portefeuil. En conclusion un khoroto ne pourra jamais être autre chose qu’un khototo – mais chez la issaba, elle adore appliquer Marx pour que la religion demeuure en permanence, l’opium du peuple. La preuve est qu’on a maintenant une mosquée au minaret tellement haut qu’on est capable de dialoguer avec Dieu – pas durant la nuit du doute bensur . Si au moins ils seraient capables de lui demander de leur donner un tout petit peu de paix et de bonté sur terre.

  10. Vous n’êtes pas concerné par ce post Sid Lakhdar.

    Ce qu’un suppôt du pouvoir politico-militaire dit c’est : je ne suis ni pour ni contre la constitutionnalisation de la religion, bien au contraire parce que cela ne changera rien car avant d’être religion d’Etat l’islam est la religion de la société toute entière. Je n’interdis à personne d’être contre une religion d’Etat, mais en ce qui concerne notre pays il s’agit juste d’une posture esthétique , d’un raffinement. Même si je suis un grand raffiné comme Céline, peu ringarde n’ai pas été jusque-là car je trouve cela un peu ringard.

    Ce n’est ni la 3issaba, ni la mafia politico-financière, ni le fait du prince, qui ont inscrit la religion dans la constitution et dans le droit , ou qui ont obligé les gens à porter le qamis et le voile la burka ou à pratiquer avec effusion la religion d’une manière ostentatoire mais les gens eux-mêmes.

    Mais pas seulement l’Islam était dans l’esprit et la genèse de la révolution et pas seulement elle l’était dans l’éthique et la pratique révolutionnaire puisque les combattants qui ne respectaient pas les préceptes de l’islam étaient sanctionnés sévèrement.

    C’est fait que l’inscription de la religion dans la constitution est imparable. Quitte à l’atténuer par la défense de la liberté de conscience et d’opinion, et non la volonté d’une 3issaba quelconque. Il s’agit d’un compromis comme la loi de 1905 a été en France. En France où l’c’est l’inverse qui s’est passé : On ne reconnait aucune religion mais la liberté de culte est garantie.

    • Je n’interdis à personne d’être contre une religion d’Etat, mais en ce qui concerne notre pays il s’agit juste d’une posture esthétique , d’un raffinement.
      BONNES INFORMATIONS
      L’ANEGERIE EST UN PAYS WAW DEPUIS QUAND ?

      il s’agit juste d’une posture esthétique , d’un raffinement. RIEN QUE CA!!!!!! les critères du raffinement et de l’esthétisme sont tombés bien bas

    • Je cite: « … Mais pas seulement l’Islam était dans l’esprit et la genèse de la révolution et pas seulement elle l’était dans l’éthique et la pratique révolutionnaire puisque les combattants qui ne respectaient pas les préceptes de l’islam étaient sanctionnés sévèrement. … »

      Trafiquoter l’histoire ne peut marcher qu’avant des IMBECILES. Ce que vous faites, ou plutot reprennez ici et probablement dans vos racontards quotidiens. C’est la base de qualification de votre commentaire d’IMBECILE – la reprise a son propre compte un grossier mensonge et l’amplifier –

      Le mensonge: Il y a eut une guerre en Kabylie qui a ete’ propage’e/porte’e a toute l’Algerie. Celle-ci(guerre) n’est qu’un debut d’une revolution, laquelle revolution a ete’ retarde’e, combattue meme puis vole’e par les musulmans-politise’s ou plutot TROMPE’s.

      – Messali Hadj n’etait qu’un minable opportuniste complexe’ qui cherchait a realiser ce qu’abdekka, Emir par la france et le massacre de milliers des siens. Un agenouille’ soumis que l’histoire a documente’ – SUR PAPIER, NOIR sur BLANC – Plus precisemment, realiser ce que les ancestres de M6 ont reussit, un Sultanat-Protectorat Francais. Cela n’est pas une revolution. C’est la continuite’ bete et sterile de ce qui se faisait deja depuis des siecles, partout. Surtout en Arabie et territoires autrefois conquis par les musulmans. La Casa de Moh meme a ainsi ete’ cre’e, par les Saouds.

      Ce qui est Revolution est La Proclamation de la Charte des Droits de l’Homme, apres la 2nde Guerre Mondiale, durant laquelle la designation des Juifs pour Extermination et avec elle(charte) Le Droit Des Peuples a l’Auto-Determination et a l’Auto-Defense. Certainnement pas LA SOUMISSION A UNE FORCE IMPERIALISTE EN ECHANGE d’UNE PROTECTION CONTRE LES SIENS. Exactement ce qu’ont fait les 2 hlimettes, Abdekka et Messali.

      Et comme vous le savez bien, Paris bouillonnait en ces annees juste apres guerre(1945) – Surtout dans les milieux ouvriers et syndicaux – que le Messali n’a JAMAIS connu. Ce qui est REVOLUTIONNAIRE, mais une revolution en soi-meme, c’est que les Ouvriers Algeriens, ESSENTIELLEMENT KABYLES, aient DECIDE’ de faire beneficier les Algeriens d’Algerie, de cette Revolution Mondiale. De liberer les Algeriens des Francais qu’ils ont lourdement contribue’ a liberer. La guerre de Liberation, c.a.d. l’exercise de ces Droits Fondamentaux est la resultante de la Scission entre MNA(Messali) et FLN(Abane et Co.)
      –> Mr Harbi: https://www.youtube.com/watch?v=qJ_HP3qv_j8
      –> Les MNA-istes ont bel et bien pris les armes contre le FLN.
      –> Abane a bel et bien depeche’ des Kabyles en Oranie pour y faire enttendre des Barouds le 1er Novembre 1954.

      La Guerre de Liberation ne s’est pas faite pour l’Islame, ou la Jurisprudence Islamique, mais Les Droits Fondamentaux de l’Homme – Qui a proclame’ entre autre La Liberte’ de Conscience. – qui etait une tradition banale et ancestrale de fait – partout en Algerie. La Guerre de Liberation s’est prepare’e et a ete’ mene’e par ceux qui y croyaient. Les Jurisprudences Religieuses(toutes religions confondues) sont des Feodalismes Perime’s d’une autre ere, deja revolus. Cela s’est produit au prix de guerres aussi – mene’es chez-nous, dans l’Est Algerien, au 5eme Siecle. Pas par immitation d’une theorie/philosophie venue d’ailleurs, mais reflechie, redige’e par les notres et appliquee chez-nous aussi. Une philosophie copie’e certes par les Europenns, mais completement defigure’e par leur Feodalisme. Champions parmis eux, les Anglais(qui fonctionnent toujours avec un Roi) et les Francais qui ne savent toujours pas ou se situer entre chevre et brebie.

      Bref, les Droit Fondamentaux de l’Humain assignent la Liberte’ de Conscience aux Personnes et non aux Etats, encore moins aux Gouvernements – dont la mission n’est ni plus ni moins que la DEFENSE des Droits des Citoyens de faire ce que bon leur semble de leur Conscience.

      Conclusion: Il fut une fois les Planque’s de Tunis et de Rabat, et puis apparaissent ceux de Paris et Montreal.

  11. La religion est une forme de controle des populations depuis la naissance des etres humains sur la terre. Cependant , sans education avancee, l’etre humain est voue a devenir un esclave d’une religion. les religions ont ete inventees par les etre humains et toutes les Bibles ont etaient ecrites par des etre humains.

  12. Je dis que la question n’est pas d’être pour ou contre la constitutionnalisation de l’islam comme religion d’Etat, mais la raison et l’origine de cette constitutionalisation.

    Pardonnez donc à l’ignorant qui s’est égaré parmi des surdoués indépendantistes kabyles qui fustigent l’idée de la constitutionnalisation de la religion même quand on ler rappelle que cela n’est pas l’apanage exclusif de l’Algérie. D’autres religions, chrétiennes, bouddhistes, sont religion d’Etat, et pas seulement l’islam et on ne s’en plaint pas plus que ça.

    Mais là ça les gène plus que l’islam soit religion d’Etat que religion du peuple, à 98% ! Pour eux c’est une phrase dans la constitutions qui pose problème et non la pratique et l’attachement dunpeuple à sa religion.

    Ce qui est inouï c’est que ce sont ceux qui s’opposent à cette constitutionnalisation qui voudraient fondé un Etat sur des critères ethniques exclusifs.

    Et quand on leur rappelle que cette constitutionnalisation était dans les fondements mêmes de lEtat algérien ruent et opposent un déni pathologique.

    Dans la déclaration de novembre, dans les fondements de l’Etat , dans les mythes fondateurs de la nation, dans les mœurs et coutumes des algériens y compris des kabyles et même surtout des kabyles qui se vantent d’avoir plus de mosquées que partout en Algérie quand il s’agit de se défendre contre l’islamisme.

    Et s’il n’y a pas de religion d’Etat dans le projet des indépendantistes kabyles, c’est une autre affaire. Mais en attendant ils n’y sont pas !

    Ps. Jipalta de me relire , kourrigi voumim!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents