23 mai 2024
spot_img
AccueilA la uneLes lamentables exploits de Tebboune !

Les lamentables exploits de Tebboune !

Tebboune
Tebboune jamais à court de pantalonnades

Pendant que des centaines d’Algériens croupissent dans les prisons pour leur opposition au système, nous avons appris jeudi que Tebboune a rapproché, mystérieusement la date de la présidentielle. 

Le chef de l’Etat n’est jamais à court de pantalonnades. Avec cette annonce, Tebboune n’est plus à une incartade près. L’improvisation en haut lieu continue comme dans une cour de récréation. Le chef de l’Etat dirige le pays au doigt mouillé. Le matin à l’est, le soir à l’ouest toute. Décidément l’homme est intenable. Avec lui, c’est toute l’horlogerie du système qui a atteint l’obsolescence.

Exploits à la petite semaine !

Placé à la tête du pays par un général-major aujourd’hui disparu, Abdelmadjid Tebboune (78 ans au compteur) travaille les fins de semaine et laisse ses amis télégraphistes déblatérer le reste des jours. Il y a du saltimbanque dans notre chef de l’Etat ! Il prend tout à la légère. Même l’APS reconnait tout ça avec une pointe de sérieux.

« Le Président Tebboune a toujours été un «maitre des horloges», souvent déroutant, mais jamais submergé », soulignait l’agence officielle dans une dépêche particulièrement déroutante. Cette dépêche restera d’ailleurs comme un cas d’école. « Jamais submergé », cingle-t-elle avec justesse. Ce qu’on savait au début demeurant. Car ceux qui le connaissent ne lui connaissent pas les talents d’un grand bosseur effectivement. Résultat ? Un pays encalminé et un peuple désarçonné par la légèreté avec laquelle sont menées les affaires. Sinon comment expliquer la sortie de jeudi sur la présidentielle que ses admirateurs patentés n’hésiteront pas à qualifier de grande « khota » pour déjouer les plans machiavéliques de « la bande » ?

Plus sérieusement, la débandade politique organisée par Tebboune et les huiles qui le soutiennent relève d’une entreprise de démantèlement national. Les fourriers du système et leur propagande n’y peuvent désespérément rien.

Présidentielle anticipée : qu’en est-il des dispositions constitutionnelles ?

- Advertisement -

Les emmurés 

Pendant que le système hybride joue à se maintenir malgré son obsolescence programmée, plus de 200 détenus d’opinion croupissent dans les prisons, des milliers d’autres sont emmurés dans une Algérie placée sous silence depuis au moins 4 ans. C’est un pays atrophié, groggy par les mensonges et l’esbroufe permanente que laissera Tebboune au soir de son départ. Ce jour-là, un à un, ses larbins quitteront dare dare le navire avec l’assurance qu’ils n’y étaient pour rien. Comme Tebboune hier, quand il était pendant 17 ans ministre de Bouteflika avant de passer son mandat à le pourfendre sans le nommer.

A defaut de peser sur les urnes qui auront été bourrées et les chiffres de vote dopés, courage ! Mettons nos têtes dans le sable et attendons de voir ce qui adviendra le 8 septembre.

Yacine K.

2 Commentaires

  1. Pour la presse a la commande c’est une entente nationale. … La décision portant organisation d’une élection présidentielle anticipée « dénote la volonté politique pour un retour à la situation normale et traditionnelle de l’échéance présidentielle, ainsi que le souci constant de l’Algérie de préserver la stabilité constitutionnelle et le bon fonctionnement des institutions.  » – le paramount – Rien ne bouge, toutes les mains sur la table !!!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents