16 juin 2024
spot_img
AccueilMondeLiban : situation explosive entre le Hezbollah et Israël

Liban : situation explosive entre le Hezbollah et Israël

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’est dit inquiet d’un risque de « conflit plus large » entre Israël et le Liban « aux conséquences dévastatrices pour la région ». Netanyahu multiplie menaces et provocations pour étendre la guerre au Liban. 

La situation confine à l’impossible paix. La mise en garde du SG de l’ONU intervient après que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a déclaré ce 5 juin, lors d’une visite à la frontière avec le Liban, qu’Israël est « prêt » pour une « opération très intense ». Ce n’est pas la première fois que Netanyahu menace le Liban. Comme au demeurant son ministre de la Défense précédemment. 

Des menaces auxquelles le numéro 2 du Hezbollah a répondu en affirmant que si l’État hébreu décidait d’étendre la guerre contre le Liban, il ne connaîtra que « dévastation, destruction et déplacement ». 

Les menaces réciproques entre le Hezbollah et Israël se traduisent depuis quelques jours par une escalade qualitative et quantitative sans précédent sur le terrain. La puissance de feu déployée par le Hezbollah est inégalée depuis le début des affrontements, il y a huit mois.

Le parti de Hassan Nasrallah a massivement introduit les drones sur le champ de bataille et a multiplié les tirs de roquettes en plus grand nombre et plus en profondeur en territoire israélien. En mai, le Hezbollah a mené 280 attaques avec une moyenne quotidienne passée de six opérations en avril à dix en mai et depuis début juin.

- Advertisement -

« Alors que les échanges de feu continuent autour de la Ligne bleue, le secrétaire général appelle à nouveau les parties à un cessez-le-feu urgent, a déclaré le porte-parole d’Antonio Guterres, Stéphane Dujarric dans un communiqué. Ces échanges de feu pourraient déclencher un conflit plus large avec des conséquences dévastatrices pour la région », a-t-il mis en garde.

Importantes destructions

Le parti chiite utilise plus fréquemment des missiles lourds al-Burkan et Falaq, dotés d’une forte charge explosive, provoquant de graves incendies en Galilée et entraînant d’importantes destructions, notamment à Kyriat Shmona, Metulla, Shlome et Margaliot.

Israël ne fait pas non plus dans la dentelle. Les drones et les avions de combat israéliens ont intensifié leurs frappes et poussent bien au-delà de la ligne de front. Ses bombardements ont fait bien plus de victimes et de dégâts que les ripostes du Hezbollah. L’armée israélienne utilise des munitions incendiaires et au phosphore blanc, selon Human Rights Watch, réduisant en fumée des milliers d’hectares de forêts et de vergers au Sud-Liban. Par ailleurs, de nombreux chefs du Hezbollah ont été tués par l’armée israélienne. 

Avec Rfi

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

La bourde de Nathalie Saint-Cricq sur France2

Nathalie Saint-Cricq fait partie de cette légion d'analystes faiseurs d’opinion qui professent pour leur clan sur les chaînes publiques. Ici c’est pendant le journal...

Les derniers articles

Commentaires récents