22 mai 2024
spot_img
AccueilA la uneMohamed Laagab justifie l’expulsion du journaliste Farid Alilat

Mohamed Laagab justifie l’expulsion du journaliste Farid Alilat

Presque une semaine après l’expulsion du journaliste Farid Alilat du pays, le ministre de la Communication Mohamed Laagab, se fend d’une déclaration pour le moins hallucinante pour justifier cette mesure.

Mohamed Laagab a d’abord affuté ses arguments avant de rompre le silence sur l’affaire de l’expulsion du journaliste Farid Alilat fin de semaine dernière. Dans un point presse tenu, jeudi à Oran, Mohamed Laagab estime que l’interdiction d’entrée du journaliste Farid Alilat en Algérie n’est pas liée à sa qualité de citoyen algérien, mais concerne le média où il exerce, Jeune Afrique, qui a pris des positions « inamicales » envers l’Algérie. Décidément notre valeureux ministre a le sens de la litote ! Il faut croire que nos dirigeants ne supportent aucune critique. La preuve : la domestication de la presse nationale.

L’impénitent Laagab n’a pas son pareil pour justifier l’injustifiable et trouver les explications les plus abracadabrantesques aux errements arbitraires du régime qu’il sert.

Le ministre a indiqué en réponse à une question d’un journaliste que « Farid Alilat est le bienvenu en Algérie comme citoyen algérien. Cependant, le magazine où il exerce n’est pas le bienvenu et en cas de changement de sa position, il sera bien accueilli ». Mais, M. Laagab ne nous dit pas comment il arrive à faire la différence entre le journaliste et le citoyen ? Faut-il donc que Farid Alilat démissionne de Jeune Afrique pour que les autorités algériennes le laissent rentrer dans son pays ?

Mohamed Laagab a souligné que l’Algérie « n’a pas expulsé et n’expulsera aucun de ses enfants. A une époque où les pays n’étaient pas en mesure de rapatrier leurs enfants, durant la pandémie sanitaire, l’Algérie a déployé des efforts considérables pour rapatrier tous ses enfants de diverses régions du monde et transférer gratuitement d’autres communautés arabes ». A peine croyable ! La déclaration de notre chevalier blanc, ministre à ses heures, a de quoi chatouiller d’orgueil de ceux qui le croient. On donc découvre par la bouche de notre ministre des autorités soucieuses de ses expatriés !

- Advertisement -

« Des pouvoirs publics pareils n’abandonnent jamais leurs enfants et la question ne le concerne pas en tant que citoyen algérien, mais plutôt le magazine Jeune Afrique où il exerce, qui a adopté des positions éditoriales hostiles à l’égard de l’Algérie. Ce média publie tantôt des informations incorrectes tantôt des informations exagérées, et n’évoque jamais tout ce qui est positif en Algérie », a-t-il souligné.

Puis de tresser les lauriers du journaliste qui a été renvoyé du pays comme un vilain mal espion. « Farid Alilat est un citoyen algérien, mais en même temps il est journaliste dans un magazine indésirable, et lorsque ce média profite de sa nationalité algérienne et s’immisce de manière sournoise dans l’exercice du travail journalistique, cela est inacceptable », a pesté le ministre. Puis il renchérit : « Séparer les deux est difficile, mais en tant qu’Algérien, il est le bienvenu. Il exerce un travail journalistique pour son média, qui a choisit de prendre des positions hostiles à l’Algérie et ceci est intolérable ». Toute la question est là. Un vrai cas d’école. Le journaliste doit donc renoncer à sa liberté d’exercer son métier pour rentrer chez lui ! Grand dilemme qui ne pose pas de problème à notre zélé ministre de la Communication.

Et comme pour dire que l’Algérie n’a rien à cacher et ouverte sur le monde le ministre a ajouté : « Nous avons environ 56 correspondants de 36 établissements médiatiques étrangers représentant 18 pays, et dans le cadre de la parution de différents textes d’application des nouvelles lois sur l’information, les portes restent ouvertes aux médias étrangers désirant désigner des correspondants en Algérie ou d’ouvrir des bureaux, dans le cadre de la loi algérienne et le respect mutuel ».

Yacine K.

19 Commentaires

  1. Alors dans ce cas prenons exemple de tous les pays qui prennent des décisions souveraines en regardant leurs propres interêts mais qui ne font pas plaisir a la junte: Sont ils des “ennemis” ?
    Que fait la junte en ce qui concerne la Turquie et les pays arabes qui ont normalisé avec Israel ? C’est pire que travaillier dans un journal qui n;est pas de l’humeur de la issaba ! Donc si un journal quelconque dit la vérité sur ce qui se passe dans la nouvelle algérie, la junte se fache. Savent ils qu’ils ne sont pas seuls sur cette terre et que les idées divergent ? Ne savent ils pas que tout ce qu’ils entreprennent est un fiasco dans tous les domaines et du jamais vu dans ce pays ? Se sont ils demandés pourquoi tout le monde veut fuir la nouvelle prison a ciel ouvert qu’ils ont creé et qu’ils appellent “nouvelle algérie” qui est en fait méconnaissable de l’ancienne Algérie ?
    Donc pour rentrer en Algérie, on doit d’abord vérifier si la junte donne son agréement sur notre emploi !
    Ce qui voudrait dire que l’on doit faire un DEMANDE DE RENTRER dans son propre pays, sa propre terre et attendre si la junte est contente !
    Elle est bien belle celle la ! La nouvelle algérie !
    Malheuresement le ridicule ne tue pas ! Le pays est devenu la risée du monde.

    • « … Malheuresement le ridicule ne tue pas !  »

      Huh !!!! ? – Mais, il tue plus que la mort mon zami !!! (tu ne l’as jamais enttendu celle-la, non?!!!)

      Et ils vont admettre une autre fake jamahiria a l’ONU ! – Attendons de voir s’ils ne seront pas vide’s d’abord !!!

  2. L’Algérie est dirigé depuis le coup d’état du 19 juin 1965 par les chaouis du triangle du bec du canard ( Ain-Beida,Batna,Biskra et Tebessa).
    Cela s’appelle la KAKISTOCRATIE.
    DES BIDASSES,DES NULS,ÉDUQUÉS ET NOURRIS AU LAIT DU KGB.
    UN TSUNAMI EST À VENIR.
    UNE DÉFERLANTE EST DE VISU SUR LES RADARS ET SATELLITES.

  3. Ce sont des menteurs qui ne savent même pas mentir. Si, comme prétendu par ce ministre de la com, M. Alilat a été EXPULSÉ de son pays pour cause de son employeur (Jeune Afrique), il aurait suffi de le laisser entrer tout en l’empêchant de faire son travail de journaliste. Ils l’ont bien fait avec M. Maximy (J’irai dormir chez vous) qui a eu du mal à dormir chez les Algériens. Ils ont les hommes et les moyens pour ce faire. Une qawa dhariba qui a peur d’un journaliste ne peut être qu’une qawa en carton quoi qu’en disent Laagab et ses acolytes. Pour les besoins du deuxième mandat il ne faut pas craindre le ridicule. Tout au contraire, il faut le promouvoir. Après tout, ce n’est que l’Algérie qui en pâti!

  4. Ca s’appele la JUSTICE DE MOUH !!! Et c’est de ses competance ca?
    Faut etre serieux, a la fin. On ne peut dire que la Loi Algerienne lui en donne l’autorite’. Cela implique que la Loi en question n’est qu’un copie’-colle’ d’ailleur ou qu’il n’y a aucune comprehension des textes-meme qu’ils exhibent. Ou tout simplement, qu’ils s’en moquent eperduemment !!! Surtout quand le vis-a-vis un est Algerien(Algerien dans le sens geographique, c.a.a. personne d’Origines le lieu-dit Algerie. Faut oublier cette notion de nationalite’, c.a.d. d’appartenance a une Nation – car une nation c’est d’abord un capital historique et de valeurs qui engendre une culture. On d’une telle Nationalite’ lorsqu’on adhere et embrasse ce que cela engendre comme model de vie aussi bien prive’e que collective(societe’). Des Nationalite’s sur place il y en a, a l’image de la Nation Kabyle, Mozabite, Targuie ou Chaouie. Chacune de ces Nations/Nationalite’s a son propre code et culture qu’on peut observer dans les rapports Humains, au sein de la dite Nation. Ces Codes sont respecte’s et observables a l’oeil nu, qu’ils soient redige’s sur papier ou pas – La Nation les exhibent le plus naturellement du monde. C’est la ou se dressent les frontieres meme de cette Nation. Voila donc ou ca coice !!!
    C’est parce que cette notion de Nation Algerienne est un machin artificiel FORCE’/IMPOSE’ que ce bidule dit « ministre » n’a aucun repere/reference. C’est tout de l’imaginaire, et les psychopates ca imagine beaucoup !!!!
    L’ide’e est celle d’une Ouma, un terme etranger au lieu dit Algerie, la langue est etrangere(arabe, francais…), le texte est etranger et decoule d’une culture etrangere a valeurs(capital historique, traditionnel et culturel) ETRANGERS !!!
    L’Algerie dont les ministre(Agents Operatoires) dont vous parlez et opere’e par ses semblable est une FICTION, dont les Agents n’ont pour les populations locales, faibles et naives, que du MEPRIS ! Un mepris que ceux qui reconnaissent cet appareil illegitime et repressif, n’osent executer eux-meme !!!
    La question est: Ont-ils raison de nourir un tel mepris envers des Humains aussi naifs et dociles que sont les populations dit lieu(pays) Algerie?
    La reponse est Oui. Elle serait Non, si ces populations exhibaient un quelconque desir de s’en liberer. Helas non – n’en sort que de de la grande gueule vetue d’un orgueuil mal-place’, unjustifie’ et unjustifiable !

    Telle est le constat de tous les pays qui connaissent ces populations, a commencer par les voisins immediats.

    Il ne s’agit meme pas de bien ou mal, mais du manque de volonte’ et de reaction, de cette population, envers une volonte’ et autorite’ ETRANGERE. La Clef est la. Nos ancestres ont reagit contre les abus d’une culture, volonte’ et autorite’ d’une nation etrangere, pourtant notre voisine immediate(France), reagit avec de l’indifference et quarantaine envers les Turcs, puis ces generations se mettent a genoux devant des harkis, c.a.d. des Agents(ministres) d’une autorite'(Morale, culturelle, etc. »reperes identitaires », pour un sac de lait, une baguette, etc.

    Definition: Le Harkis est qui coopere avec une autorite'(au sens large et culturel) ETRANGERE. Et l’Arabe, le Qoran et tout ce qui en decoule SONT DES REPERES ASIATIQUES. L’Algerie est un lieu-dit entre l’Europe et l’Afrique.

    C’est un schema de Classes – La classe Imperiale vs la Plebe, ou comme disent les balestiniens « my Bibple. »

  5. Tama ayyi d 3mara, Tama a matchi d 3mara.
    Autrefois le benêt du village, 3mara, s’est endormi sous le soleil. Durant son sommeil des plaisantins lui ont rasé la moitié du crâne et de la barbe. Le lendemain, devant le miroir, il se reconnut à moitié. quand il se regarde d’un côté, d 3mara, quand c’est l’autre côté, matchi d 3mara.
    Tel est le dilemme auquel est confrontée la plupart des gens. Et ça n’a pas commencé qu’avec l’ISTN ou l’IETN.

  6. Le Soir emet ceci, pour passer sous-silence la LACHETE’ de MULLAHS Freres des Rboobs de lZair.

    « La gymnaste algérienne Kaylia Nemour a remporté la médaille d’or aux barres asymétriques à Doha, 4e étape de la Coupe du monde de gymnastique.

    Pour commencer, c’est un de ses parents, qui est PRESQUE Algerien. Sa mere est Francaise ainsi ses Coachs et Club. Nee, grandit et eduque’e et forme’e en France – qui ne fait pas sa Gym en Burkini mais en culotte. wallah que c’est une fabrication Divine, que qui a qui que le travail de Dieu, Rabi ou Allah, et Co. ofusque quitte ce monde et cette Univers-meme… car des femmes meme dans l’Espace, il y en a en permanence ! Qu’ils se souviennent surtout qu’ils sont tous arrive’s, accidentellement soit, mais par le corps d’une Femme.

    Cela dit, puisqu’une Nationalite’ Professionnelle existe, comme le cas du Journaliste, l’Affiliation de la Gymnase est FRANCAISE !!! Walou Algerienne !

    Les mesquins… Meme les Arabes les en denoncent !!!

    Mais

  7. Si en tant que peuple,on se tait et accepte l’arbitraire ourdi par les chaouis,de khenchela,guelma,tebessa et autres contrées arriérés,alors on aura autorisé ces affreux bidasses à nous honnir en toute singularité.
    Qui ne dit mot,consent.

  8. Saïd Chengriha est né en 1945,donc on peut aisément assumer et dire que un membre éminent de l’ALN/FLN ( vu sa date naissance,on peut affirmer qu’il a été présent au somment de la Soummam,le 20/08/1956).

  9. Saïd Chengriha est né en 1945,donc on peut aisément assumer et dire que c’est un membre éminent de l’ALN/FLN ( vu sa date naissance,on peut affirmer qu’il a été présent au somment de la Soummam,le 20/08/1956). et dire que un membre éminent de l’ALN/FLN ( vu sa date naissance,on peut affirmer qu’il a été présent au somment de la Soummam,le 20/08/1956).

  10. Si vous regardez ses photos, sa tête n’est pas dans la ligne droite de son corps, mais elle penche presque toujours vers la gauche d’un angle d’environ 20°, simple remarque..

  11. Un pays libéré par ses enfants, malheureusement se retrouve entre les mains de la mafia depuis 1962. Pourquoi? parce que ceux qui ont combatu, ont été malheureusement presque tous élliminés par l’armée coloniale. Reste ceux qui vivaient la belle vie au Maroc, Tunisie et Égipte et se sont emparés du pays apres la fins des hostilités. Aujourdh’hui les hépocrites, racistes, corrompus et colons a leur tour, se permettent de renvoyer des gens de leur propre pays. Aujourd’hui ces mafiosos qui ruinent le pays, auraient meme le culot de renvoyer, les femmes et les hommes d’élite ont combatu pour la libération du pays, Ce ne m’étonnerait pas les voir renvoyer du pays, Abane Ramdane, Amirouche ou n’importe quel autre chahid encore vivant qui aurait critiqué leur gestion catastrofique du pays. La pays est devenu la risée du monde entier. Un régime violent qui tue ou fait fuir ses meilleurs éléments. Le comble, c’est qu’ils n’ont pas honte de montrer leur face d’idiots et d’incompétants devant leurs vis a vis diplomates étrangers, qui sont tres contents et heureux d’accueillir ces femmes et hommes chassées. D’autant plus, qu’ils arrivent formés et éduqués gratuitement. Ils arrivent dans le pays d’accueil, prets a contribuer a son économie. Ces incompétants, sont tout contents quand quelqu’un est chassé du pays, parcequ’il critique les méthodes contre productives. Alors, comment voulez vous, que le pays avance quand on installe un incompétant au poste de commande.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Extraits du 4e tome des Mémoires de Saïd Sadi

Les éditions Frantz Fanon annoncent la sortie le 20 avril en Algérie et en France du tome IV des mémoires de Saïd Sadi, l’ancien président du Rassemblement pour...

Les derniers articles

Commentaires récents