19 mai 2024
spot_img
AccueilMondePedro Sanchez proposera au Parlement de reconnaître l'Etat palestinien

Pedro Sanchez proposera au Parlement de reconnaître l’Etat palestinien

Pedro Sanchez
Pedro Sanchez

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a annoncé samedi qu’il proposerait au Parlement de voter en faveur de la reconnaissance de l’Etat palestinien d’ici la fin de son mandat en 2027.

Pedro Sanchez et son gouvernement ont été les premiers à maintenir leur subvention à l’Unrwa pendant que de nombreux pays se sont alignés sur les accusations d’Israël au sujet de cette organisation onusienne. Voilà encore Sanchez qui se distingue pendant qu’en France, Macron louvoie sur la question de la reconnaissance de l’Etat palestinien.

« Lors cette législature, je proposerai au Parlement la reconnaissance de l’Etat palestinien par l’Espagne », a déclaré M. Sanchez lors d’un évènement organisé par le Parti socialiste à Bilbao (nord).

Retour de l’ambassadeur d’Algérie en Espagne

« Nous le ferons pas conviction morale, parce que c’est une cause juste, mais aussi parce que c’est la seule façon pour que deux Etats, Israël et la Palestine, puissent coexister en paix et en sécurité », a-t-il expliqué.

- Advertisement -

M. Sanchez, qui a été réélu en novembre 2023, avait déjà exprimé son souhait de reconnaître un Etat palestinien mais sans, jusqu’à présent, dire dans quel délai.

Au sein de l’Union européenne, l’Espagne est l’une des voix les plus critiques vis-à-vis d’Israël depuis le début de la guerre déclenchée par l’attaque sanglante du Hamas le 7 octobre sur le sol israélien.

Algérie – Espagne et le « vampirisme politique »

Ce positionnement a entraîné une vive tension diplomatique entre les deux pays, Israël ayant rappelé en novembre son ambassadrice en Espagne pour protester contre des propos jugés « scandaleux » tenus par M. Sanchez. Elle a récemment repris ses fonctions. En dépit de ses limites diplomatiques en matière d’influence au niveau européen, l’Espagne reste l’une des voix fortes qui soutient la question palestinienne en Europe.

Avec AFP

2 Commentaires

  1. « Ce positionnement a entraîné une vive tension diplomatique entre les deux pays, Israël ayant rappelé en novembre son ambassadrice en Espagne pour protester contre des propos jugés « scandaleux » tenus par M. Sanchez ». Un autre positionnement de l’Espagne lui a aussi coûté une vive tension diplomatique avec un pays voisin du Sud avec à la clé la remise en cause d’un traité d’amitié et rappel d’ambassadeur. Cependant, quelques mois plus tard et comme si de rien n’était, besoin pressant de poussins oblige, retour d’un nouvel ambassadeur et reprise progressive des relations sans que ledit positionnement de l’Espagne n’ait changé d’un iota. C’est dire que les voies de la politique étrangère de la nouvelle Algérie sont impénétrables!

  2. Malheureusement les colons Israeliens ont deja occupes toute West Bank et les carrotes sont cuites pour un etat Palestinien. Les colons Arabes sont expetes dans ce domaine n’est ce pas ? n’occupent t ils pas toute l’Afrqiue du Nord en terrorisant les populations Amazigh ??? J’en suis une victime alors a chacun son tour et rien n’est termine encore.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents