16 juin 2024
spot_img
AccueilUncategorizedPrésidentielle : "voter massivement pour préserver le legs des martyrs"

Présidentielle : « voter massivement pour préserver le legs des martyrs »

Le secrétaire général du Mouvement dynamique de la communauté algérienne établie en France (Moudaf), Nasser Khabat, a appelé, mercredi depuis Alger, les membres de la communauté nationale à voter «massivement» lors de la présidentielle du 7 septembre , soulignant que ce geste citoyen « va de la préservation du legs des martyrs de la glorieuse révolution ».

Les autorités et leurs courtisans ressortent encore une fois les martyrs de leurs tombes pour jouer sur l’émotion et les aider à pousser les Algériens à aller voter dans une élection jouée d’avance. Et en l’espèce, les autorités ne manquent pas barahine, comme au bon vieux temps du parti unique.

Intervenant lors d’une conférence organisée par l’association Machaaâl Echahid dans le cadre du Forum du quotidien El Moudjahid, Nasser Khabat a indiqué que «l’acte de voter pour les membres de la communauté nationale établie à l’étranger est non seulement un devoir envers sa patrie, mais aussi une dette dont il faut s’acquitter à l’endroit des martyrs de la Révolution de 1954 ayant libéré ce pays et lui ont permis d’être là où il est aujourd’hui».

L’invité du forum d’El Moudjahid a ajouté que «pour les membres de la communauté nationale à l’étranger, voter lors de la prochaine présidentielle doit aussi avoir pour motif le souci de contribuer à la construction et au développement de l’Algérie», soulignant que cette communauté «est considérée comme partie intégrante des compétences devant bâtir le pays et, à ce titre, elle doit accomplir ses missions». En même temps, si M. Khabat a été invité dans cette institution médiatique du pouvoir, il ne peut que jouer le jeu.

Le SG de ce mouvement a fait remarquer, à ce propos, que le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, «met sur le même pied d’égalité les membres de la communauté nationale à l’étranger et leurs frères dans le pays».

- Advertisement -

Ajoutant une couche, il soutient que le chef de l’Etat «fait bénéficier la diaspora du droit à la retraite, au logement, aux avantages destinés aux investisseurs, outre le droit de proposer ses idées à travers l’Observatoire national de la société civile (ONSC). Cela, sans compter les facilités administratives et les réductions accordées aux membres de la communauté en vue de rentrer au pays», a-t-il noté.

Intervenant à cette occasion, la moudjahida et membre de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), Saliha Djeffal, a appelé les membres de la communauté nationale à l’étranger à s’inspirer du parcours de leurs pères et grands-pères qui avaient contribué à la Guerre de libération nationale, en dépit de la répression et des intimidations qu’ils subissaient».

Yacine K.

4 Commentaires

  1. Si on veut préserver le martyr des maquisards tombés au champ d’honneur pour une Algérie
    libre, démocratique… il faut que cette engeance qui a gangrené le pays, quitte sans délais le pouvoir
    Le peuple n’est pas maso pour acter un deuxième mandat destructeur ! Tout a une fin. Histoire de patience.

  2. Voter, c’est maintenir un pouvoir qui a échoué à tout les niveaux et qui est rejeté par la majorité du peuple voir élections 2019.
    Par conséquent, voter c’est trahir les martyrs il ne s’agit pas de l’amour pour le pays ni le respect de nos martyrs c’est plutôt le contraire.
    Donc arrêtez de tromper le peuple avec vos slogans creux et cesser d’utiliser la mémoire du peuple et ses martyrs juste pour les intérêts des détenteurs du pouvoir illégitime.
    Ce mouvement participe au maintien du statuquo en Algérie et empêche le peuple de s’émanciper et de se libérer de cette dictature que l’algérien subit depuis 1962 à l’origine de notre sous développement et de l’implosion de la cohésion du pays avec sa politique diviser pour régner.
    Le seul souci du pouvoir en place c’est chercher à se légitimer auprès des institutions internationales à travers leur candidat.
    Donc la seule réponse à ce mercenaire d’un mouvement que personne ne connaît: oulach le vote,oulach,oulach’.

  3. « … M. Abdelmadjid Tebboune, «met sur le même pied d’égalité les membres de la communauté nationale à l’étranger et leurs frères dans le pays». Totalement faux. Ne serait-ce qu’au niveau des critères d’éligibilité aux postes importants ( cadres supérieurs, ministres et surtout président) les membres de la communauté nationale à l’étranger y sont exclus sans ménagement par les textes « renforcés » par M. Tebboune lui-même. Est-ce par ignorance, cupidité ou opportunisme que M. Khabat veut faire prendre des vessies pour des lanternes? En matière de dynamisme, le SG de ce mouvement (Moudaf) ne fait plutôt que patauger dans la boue. A chacun son combat. N’est-ce-pas?

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents