28 septembre 2022
spot_img
AccueilSociétéLe cancer en Algérie a tué dix fois plus que la Covid-19...

Le cancer en Algérie a tué dix fois plus que la Covid-19 en 2020

SANTE

Le cancer en Algérie a tué dix fois plus que la Covid-19 en 2020

En Algérie, le cancer représente la deuxième cause de mortalité après les affections cardiovasculaires. Le nombre de cas diagnostiqués chaque année ne cesse d’augmenter.

58 418 personnes ont eu un diagnostic de cancer en 2020, il était responsable de 32 802 décès, selon les chiffres publiés sur le site de l’Agence internationale de la recherche sur le cancer de l’OMS

La répartition de ces cancers selon le sexe montre un nombre plus élevé chez les femmes avec 31090 cas alors que 27328 hommes ont été diagnostiqués avec un cancer en 2020. 

Selon les organes, on retrouve en tête du classement le cancer du sein qui touche 12 536 personnes essentiellement des femmes, il est suivi du cancer du côlon et du rectum avec 6 526 cas et en troisième position le cancer du poumon avec 4 744 cas. Le cancer de prostate a touché 3 597 malades et le cancer de la vessie 3 201 patients. Ces cinq cancers représentent plus de la moitié cas avec 52,4% des cancers. 

- Advertisement -

Les 12 536 cas de cancer du sein représentent à eux seul 40,3% des cancers chez la femme, une politique de dépistage et d’éducation permettra une meilleure prise en charge au stades précoces.

Le changement des habitudes alimentaires des Algériens serait probablement derrière une augmentation des cas des cancers du côlon, il peut être dépisté précocement par la recherche du sang dans les selles par un test très facile et rapide à faire (l’hemocult) pour les personnes de plus de 50 ans.

Le premier cancer chez l’homme est celui du poumon avec 4 159 cas, il représente un cancer évitable car il est induit essentiellement par le tabac. Une meilleure information du public sur les dangers du tabac et une lutte contre le tabagisme passif à travers l’application des lois d’interdiction de fumer dans les lieux publics permettra certainement de diminuer ce chiffre.

Enfin, le cancer de la prostate chez l’homme est en nette augmentation car il est lié depuis plusieurs décennie à une espérance de vie plus importante chez les hommes en Algérie. le dépistage par taux de PSA dans le sang chez tous les hommes de plus de 50 ans est un des standards dans le monde. 

Comme la pandémie de Covid-19 qui a fait officiellement 3510 décès a déclenché une urgence sanitaire dans le pays et au regard des chiffres effrayants du cancer, un plan Marshall de lutte contre ce fléau devrait voir le jour en urgence.  

Auteur
Dr Tarik Yadaden

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Codes communal et de wilaya : définir les responsabilités des élus

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du Territoire, Brahim Merad a affirmé, lundi à Alger, que la révision des codes...

Les plus populaires

Commentaires récents