1 février 2023
spot_img
AccueilMondeBiélorussie : l'UE réclame "la libération immédiate" des opposants emprisonnés

Biélorussie : l’UE réclame « la libération immédiate » des opposants emprisonnés

CRISE

Biélorussie : l’UE réclame « la libération immédiate » des opposants emprisonnés

L’Union européenne est vent debout contre le régime de Loukachenko. Berlin a « exigé de savoir où est » Maria Kolesnikova, et Londres s’est dit « très préoccupé », alors que les proches de l’opposante sont sans nouvelles d’elle.

L’Union européenne et plusieurs de ses Etats membres haussent le ton face à la Biélorussie. Alors que les proches de l’opposante biélorusse Maria Kolesnikova étaient toujours sans nouvelles d’elle, lundi 7 septembre au soir, plusieurs heures après son « enlèvement » par des inconnus, au lendemain d’une nouvelle manifestation massive à Minsk marquée par plus de 600 arrestations, plusieurs puissances européennes ont réagi à la situation, comme Berlin qui « exige de savoir où elle est », Londres qui se dit « très préoccupé », ou encore l’UE qui réclame la libération des opposants politiques.

Dernière figure majeure de l’opposition à ne pas s’être réfugiée à l’étranger, Maria Kolesnikova a été « enlevée » et embarquée de force dans un véhicule lundi matin dans le centre de Minsk, selon le « Conseil de coordination » de l’opposition biélorusse. Depuis, l’opposante de 38 ans ne répond plus au téléphone, comme deux membres de son équipe emmenés en même temps qu’elle.

Auteur
Avec AFP

 

- Advertisement -




ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Oran : 7 détenus d’opinion en grève de la faim depuis le 15 janvier

Sept détenus, dont la plupart arrêtés en Kabylie sont à leur 15e jour de grève de la faim à la prison El Quesba d'Oran....

Les plus populaires

Commentaires récents