4 décembre 2022
spot_img
AccueilPolitiqueLourde réquisition contre Nacer Maghnine

Lourde réquisition contre Nacer Maghnine

ARBITRAIRE

Lourde réquisition contre Nacer Maghnine

Le parquet a requis 2 ans de prison ferme assorti d’une amende de 100 000 Da à l’encontre de Nacer Maghnine lors de son procès ce 15 Septembre 2021 alors qu’il était initialement programmé pour le 8 Septembre 2021 au tribunal de Bainem (Bab El Oued) d’Alger.

Très lourde réquisition contre un militant pacifique dont le seul tort est son engagement pour un changement pacifique du régime. Le verdict est attendu le 26 septembre, rapporte le CNLD dans un communiqué.

Nacer Maghnine a été placé sous mandat de dépôt et Kamel Slimani placé sous contrôle judiciaire mardi 20 avril 2021, après avoir été présentés devant le procureur du tribunal de Baïnem (Bab El Oued). L’opération policière pour les arrêter a été rondement relayée par la presse aux ordres qui a longuement recraché la communication officielle qui a entouré l’affaire. 

Dans la soirée du Vendredi 17 avril 2021, une perquisition effectuée par la police au siège du siège de l’association « SOS Bab El Oued » en présence du président Nacer Meghnine qui avait été arrêté lors de la marche du Vendredi.

- Advertisement -

Nacer Maghnine (président de l’association SOS Bab El Oued) a été auditionné dans le fond devant le juge d’instruction du tribunal de Bainem, jeudi 15 juillet 2021. 

Cette association très ancrée dans le quartier populaire de Bab El Oued a été accusé de bénéficier de financements étrangers. La descente policière opérée le 21 avril dernier dans les locaux de SOS Bab El Oued s’est soldée par la saisie de 677 banderoles, sept ordinateurs, une caméra numérique et 12 imprimantes. Le « butin » en main, la police a  diffusé des images de personnes, de dos, menottées, à côté d’une table sur laquelle était posé le matériel confisqué.

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a estimé dans un communiqué que l’affaire concerne « une association criminelle composée de huit personnes âgées de 26 à 60 ans sous couvert d’une association culturelle, non agréée, à Bab El Oued », quartier populaire d’Alger d’où partent des cortèges de manifestants contre le pouvoir le vendredi. Tout est dit.

L’implication dans les manifestations populaires, pourtant « bénies » par Tebboune est la raison de la menée policière et de l’arrestation des responsables.

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

20 ans de prison ferme requis contre Mohamed Zitout

Le procureur général près Tribunal pénal de première instance de Dar El-Beïda (Alger) a requis mercredi une peine de 20 ans de prison ferme...

Les plus populaires

Commentaires récents